12 janvier 2010 : un violent séisme frappe Haïti. 11 mars 2011 : le Japon est ravagé par un puissant séisme, lequel provoque la formation d’un tsunami destructeur. Et si la suivante sur la liste était la Guadeloupe ?
Venez en débattre samedi 30 avril à 18 h 30 à la médiathèque Raoul Georges Nicolo

Depuis 1690, la Guadeloupe a subi au moins 11 séismes d’une magnitude supérieure à 5 sur l’échelle de Richter, dont le séisme le plus meurtrier des Petites Antilles, le 8 février 1843 (magnitude 7 à 8), responsable d’environ 2 000 victimes et de la destruction de Pointe-à-Pitre.
Chaque année, l’Observatoire volcanologique de la Guadeloupe enregistre en moyenne 1 000 séismes liés à la tectonique régionale, en grande majorité d’une magnitude inférieure à 5.

S’informer de manière active pour savoir réagir en cas de séisme est la meilleure prévention. C’est pourquoi le Maire du Gosier invite le public à participer au forum de discussion sur les séismes et autres risques associés, samedi 30 avril à 18 h 30 à la médiathèque Raoul Georges NICOLO.
Organisée par l’association Pointe de la Verdure, cette rencontre permettra d’échanger avec des spécialistes :

- Christian ANTENOR-HABAZAC, Directeur adjoint de l’observatoire volcanologique et sismologique de la Guadeloupe ;
- Bernard SCHWARTZ-BART, consultant en assurances ;
- Frantz MACCOW, Lieutenant colonel au SDIS ;
- Michèle ROBIN-CLERC, architecte, docteur en aménagement et urbanisme.

Informations au 0690 75 73 02

Haut de page