Aller sur la page d'accueil - Ville du Gosier - Guadeloupe

villedugosier.fr

Portail officiel de la ville

Programme culturel de la Médiathèque Raoul Georges Nicolo - Février 2012

Février sera marqué notamment par le "TEMPS DES POÈTES" où la Ville du Gosier propose deux manifestations majeures : LÈ FANM É LÈ TI MOUN KA MAKÉ BÈL MO" et par le mois de l’AFRIQUE.

Consultez le programme !!

LES ÉVÉNEMENTS

Du 2 au 15 février, dans le cadre du « Temps des poètes »

Lancement appel à candidatures « Lè Fanm Ka maké bèl mo » (écriture poésie) sur le thème « Enfances ».

L’opération Enfants-poètes « Ti moun ka maké bèl mo » en partenariat avec la DEJE (Direction Enfance Jeunesse)

Dans le cadre de la 14ème édition du “ Temps des poètes “ place à la poésie au féminin avec l’appel à candidature pour l’écriture de poèmes “Lè Fanm ka maké bèl mo” sur le thème “Enfance”. C’est une invitation faite aux femmes de la ville du Gosier et de la Guadeloupe à écrire,manifestation originale intiée par la section adulte de la médiathèque Raoul Georges NICOLO elle s’inscrit dans le droit fil de mission de développement de l’écriture et de la lecture publique que s’est fixée la Ville duGosier. Dans le cadre de cet appelà textes un atelier de 10h d’écriture de poésie pour les femmes animé par M’BITAKO est proposé à la médiathèque tous les samedis et mardis du 04 au 15 février 2012. Une innovation cette année avec en partenariat avec la Direction Enfance Jeunesse l’organisation de l’opération “enfants poètes” "Lè ti moun ka maké bèl mo" en collaboration avec les écoles de la Ville du Gosier. Renseignements et inscriptions au 05 90 48 12 24.

Samedi 11 février 9h : Heure du conte spécial Afrique suivie d’un goûter

Contes du Congo avec Gabriel KINSA

Biographie de l’auteur : En 1974, Gabriel Kinsa décide de quitter Boko, son village natal pour l’univers cosmopolite de la capitale, Brazzaville.

Gabriel Kinsa se découvre rapidement une âme de comédien. En 1978, il fonde le Théâtre de l’Amitié à Brazzaville. Trois ans plus tard, il quitte le Congo pour la France. Au gré des rencontres et des amitiés, notamment avec le musée Dapper, il se confronte à de nouveaux modes de création qui donneront naissance à divers spectacles.

Gabriel Kinsa est reconnu aujourd’hui comme étant l’un des conteurs les plus talentueux et désireux de faire partager son patrimoine culturel qu’il contribue fortement à préserver grâce à ses spectacles comme Malaki (1990), fondé sur l’esprit de la fête ou Luzolo (1994), voyage au cœur des traditions ancestrales.

C’est plus particulièrement le lien avec le monde des morts qui lui inspire Bileko (1996), et les récits mythologiques Muezi (1998). Le souvenir de certains faits d’histoire traverse également l’inspiration de Gabriel Kinsa avec Zikita, (1999) qui évoque l’esclavage. Les albums constituent par ailleurs, un excellent moyen d’échapper à l’oubli. Se succèdent plusieurs albums, dont Contes, berceuses, musiques kongo (Mots et merveilles), sorti en 1999 ou Graines de sortilèges (Acoria), sorti en 2001. Gabriel Kinsa invite le public au cœur de la forêt. Là où les êtres surnaturels côtoient les humains... Là où surgissent d’étranges créatures qui se métamorphosent sans cesse ... Il sera notre invité et viendra partager sa passion à la médiathèque RG NICOLO dans le cadre du mois de l’Afrique, cette séance de contes congolais sera suivie d’un goûter offert par l’association Racines.

Vendredi 17 février 19h : Rencontre-auteur et causerie littéraire avec Ernest PEPIN

Biographie de l’auteur : Ernest PEPIN est né le 25 septembre 1950 à Castel Lamentin (Guadeloupe). Il a exercé diverses activités. Il fut notamment professeur de français, critique littéraire, animateur d’émissions littéraires sur France 3, consultant à l’Unesco...

Comme la plupart des auteurs antillais, Ernest Pépin puise son inspiration dans son île natale, ô combien riche d’histoires à raconter, et s’affirme de plus en plus comme une voix majeure de la Guadeloupe et de la Caraïbe. Une voix reconnue qui a été couronnée par différents prix dont le prestigieux Prix Casa de las Americas 1990, le Prix de la Caraïbe 1994, le Prix RFO du Livre 1997…. Ernest PEPIN a participé également à de nombreuses manifestations littéraires aux Antilles, dans la Caraïbe, au Québec, aux USA, en Amérique latine, en France, en Afrique et au Japon. Son activité au service de la littérature et de la culture lui a valu d’être nommé au grade de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres par le Ministre de la Culture et de la Francophonie. Il a été fait Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Actualité littéraire de l’auteur : Le Soleil pleurait ( mars 2011)

Un roman sur la force vitale, existentielle d’Haïti par-delà les forces mortelles des politiciens, des financiers, des kidnappeurs, etc. : « Haïti ne mourra pas ! » Tel est le maître mort d’ordre du roman qui, par une tournure spiraliste, déploie les coins et les recoins du « problème haïtien ». La Darse Rouge ( décembre 2011).

Dans son premier roman policier, Ernest Pépin nous offre ainsi, à la sauce antillaise, tous les ingrédients du genre - crime, mobiles, enquêtes, suspects et coupables - dans une Guadeloupe très loin des clichés, le tout avec une écriture plus libérée et un style percutant.

Samedi 18 février de 9h à 19h : VAVALAMO

Le carnaval lecture ou VAVALAMO est une manifestation originale créée par l’équipe jeunesse de la Médiathèque RG NICOLO qui l’an dernier a réuni plus de 200 enfants en partenariat avec l’association LIV.

Il s’agit d’un rendez-vous parents-enfants, les enfants de 3 à 14 ans accompagnés de leurs parents ont rendez-vous à la médiathèque pour toute une série d’ateliers autour de la thématique du carnaval.

Tout au long de la journée du samedi entre 13h et 19h ateliers d’écriture, de lecture, d’illustration, de théatre, de jeux traditionnels, de maquillage etc...sont proposés. L’objectif étant d’amener parents et enfants à une approche ludique de la lecture trop souvent cloisonnée aux devoirs scolaires, et de contribuer au développement de l’envie et du plaisir de lire et d’écrire par le biais d’une thématique populaire ( le carnaval) acessible à tous.

L ’activité phare de l’animation proposée étant l’habillage avec des mots par les enfants d’une marionnette de plus de 2m de haut de hauteur d’où l’appellation VAVALAMO. Par ailleurs cette action vise également à inciter les parents à avoir des pratiques culturelles autour du livre dans les bibliothèques. Cette manifestation, par son originalité même est à même de toucher un public peu coutumier du livre et de la lecture.

Vendredi 24 février 18h : Projection-Débat « Cinéma Africain »

Projection dans le cadre du mois de l’Afrique en partenariat avec l’association AYOKA Film : « Visages de femmes » ( 1984) – Prix de la critique internationale Cannes 1985. Réalisateur : Désiré ECARE Pays : Côte – d’Ivoire Durée:105 mn Genre : Fiction Thème:Femmes-Société-Femmes-Afrique ( déconseillé aux moins de 16 ans)

Synopsis : Dans la campagne ivoirienne, N’Guesssan, mariée à un homme qu’elle n’aime pas, s’éprend du jeune frère de son mari qui revient de la capitale.Une autre villageoise Fanta est aussi attirée par le garçon.Pour résister à son mari jaloux elle apprend le karaté.A Abidjan, Bernadette, une femme de tête dirige une affaire de poissons séchés mais elle se rend compte que son entourage profite un peu trop des bénéfices qu’elle réalise. Trois portraits de femmes, qui sur le mode humoristique montre la lutte quotidienne des femmes africaines pour obtenir une juste place dans la société.

Débat : Thème : Il y a t’il aujourd’hui une évolution du rôle et de la place de la femme dans la société africaine ?

LES CLUBS DE LECTURE

Mardi 14 février 19h : Mise en lecture du texte « Touche-moi »

En partenariat avec le comité de lecture de « Textes en parole » Touche-moi Magali Solignat et Charlotte Boimare – Guadeloupe, Paris

Synopsis : Rosa une jeune pianiste de trente ans, attend Capucine – son élève – assise devant le clavier d’ivoire et d’ébène. Mais l’enfant à mieux à faire avec sa console.Alors plus les minutes d’attente s’envolent, plus Rosa plonge profond en elle-même nous entrainant avec elle dans le tourbillon des réflexions, dans les méandres des angoisses et des rapports maternels, dans les bourrasques des remises en question et des manques de confiance en soi. Elle désire surtou,t en venant vivre en Guadeloupe, casser les schémas très anciens qui la lient autant à sa mère qu’à ses complexes.

Magali SOLIGNAT découvre enfant le théâtre. Elle joue à 12 ans dans une pièce de Molière puis prend des cours au Centre des Arts de Pointe à Pitre avec Patrick Cheval, avec qui elle co-animera une émission de radio sur RFO. Elle tourne dans Le cri des Neg Mawon de Tony Coco-Viloin puis décide de partir se former à Paris et entreprend un cursus de trois ans à l’école d’Art Dramatique Périmony.

Elle commence alors une démarche artistique et joue dans la pièce musicale La Banquise en été de Françoise Toullec. Avec Bénédicte Budan, elle crée Coïncidences. Peter Watkins la retient pour le rôle de Joséphine dans le film La Commune de Paris. De retour en Guadeloupe, Elle écrit, met en scène et interprète Solid’Air. Grâce à la danse, au chant, au ka et à la jonglerie, Magali Solignat s’oriente vers un théâtre pluriel. Sa rencontre avec Eddie Arnell débouchera sur deux collabora-tions Humour noir Rire jaune , spectacle joué pendant 3 ans en Guadeloupe puis au festival de la Dominique et La Boîte de Pandore, et confirme son intérêt pour la mise en scène collective. Elle joue également dans le film de Christian Lara, Une ou deux choses d’elles pour qui elle écrit toute une séquence. Membre actif du Domaine de Birmingham depuis 2000, elle est, avec Simone Paulin, l’instigatrice du Ti-Téat et poursuit encore sa mission pour rendre opérationnel le lieu. Elle a également animé des ateliers théâtre pour les adolescents, crée la troupe Les Adorables Ados avec qui fût mis en scène Marions nous avec Molière et, avec les enfants de Birmingham, Zapp’ Mania , une comédie musicale jouée au Centre des Arts -rôle de la Fée Ludette.Elle est directrice artistique de La Compagnie Aloé Théâtre depuis 2004.

Charlotte Boimare Après une formation au cours Périmony, au conservatoire du 20 ème arrondissment et lors de stages russes et américains. Charlotte Boimare débute au théâtre dans « Deux femmes pour un fantôme » de René de Obaldia. Elle poursuit au théâtre avec « Orgasme adulte échappé du zoo »de Dario Fo et Franca Rame mis en scène par Frank Victor. Elle travaille également avec Pierre Botti et Michel Laliberté cumulant ainsi plus de 200 représentations.Elle tient également le rôle principal de nombreux courts-métrages.En 2009, avec une scénariste et un rélisateur elle crée le personnage de « Madame Imbuvable » qui va devenir une série pour le web.

Mardi 28 février 19h : ASCODELA : Adaptation théâtrale d’œuvres de Maryse CONDE

Par : Josette MARTIAL : La Voyageuse en partenariat avec l’association : « Gens de la Caraïbe »

La Voyageuse s’inspire de l’oeuvre de Maryse Condé. Il s’agit d’expliquer un itinéraire de femme et d’écrivain. On découvre la femme qu’est Maryse Condé à travers sept étapes de sa vie. En fait, ces sept étapes correspondent à sept de ses livres : Ségou, La Traversée de la mangrove, Désirada, La Pension des alizés, etc.

Mercredi 29 février 15h - Kaléidoscope

Voyez comme on danse de Jean D’Ormesson A l’enterrement de Romain qui aimait tant la vie, son meilleur ami se souvient…

A l’enterrement de Romain qui aimait tant la vie, son meilleur ami se souvient…

LES CINÉ-CLUBS

Jeudi 02 février 19h : Projection dans le cadre du FEMI (Festival régional et international de cinéma de Guadeloupe

Film : Le mec idéal d’Owell Brown (Côte d’Ivoire) – Médiathèque ( salle polyvalente)

Marcus travaille dans un pressing et circule à vélo dans la capitale ivoirienne. Sans voiture , sans argent va t’il pouvoir séduire la belle Estelle sa cliente forte tête issue d’une bonne famille ? Vendredi 03 février 19h : Projection dans le cadre du FEMI (Festival international de cinéma de Guadeloupe) Film : Moi Maryse C. écrivain noire et rebelle de Dimitri ZANDRONIS (Guadeloupe) Salle Léopold HELENE (Hôtel de ville)

Moi Maryse C écrivain noire et rebelle est un très beau documentaire qui réussit à donner une belle leçon d’écriture.Maryse CONDE y est vraie et surtout libre. Plus que rebelle c’est surtout l’expression de la liberté qui touche.Liberté dans le ton, dans le propos.Cette grande dame de la littérature ne cherche pas à plaire et pourtant sa fragilité et sa vulnérabilité transparaisse. Un portrait sensible de l’écrivain qui parle de sa vie et de son oeuvre intimement liées voire entremêlées.

Vendredi 10 février 19h : Ciné-Phare

Cycle Agnès VARDA Film : Les glaneurs et la glaneuse

Documentaire – 1999- 1h22 Synopsis : Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, récupereurs, ramasseurs et trouvailleurs. Par nécessite, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant. On est loin des glaneuses d’autrefois qui ramassaient les épis de blé après la moisson. Patates, pommes et autres nourritures jetées, objets sans maître et pendule sans aiguilles, c’est la glanure de notre temps. Mais Agnès est aussi la glaneuse du titre et son documentaire est subjectif.

Mardi 28 février 19h : Tchatchez Anglais Film et débat en anglais

LES ATELIERS

Mercredi de 15h-17h : Atelier hebdomadaire d’initiation aux échecs

(enfants 8-13 ans) en partenariat avec le comité de quartier « Mieux vivre à Mangot » - Tous les mercredis de 15h à 17h

Les 8, 10,11 et 15 février de 9h à 11h : Atelier d’écriture de poésie

Réservé aux participantes de « Lè Famn ka maké bèl mo »

LES ANIMATIONS ENFANTS

Mercredi 8 février 10h : Chasse au trésor sur le thème du carnaval (8-12 ans)

Une véritable chasse au trésor littéraire sur le thème du carnaval qui consiste à retrouver des livres à partir d’indices donnés.Une façon ludique de guider les enfants au coeur des livres de la section jeunesse de la médiathèque RG NICOLO en partant d’un thème populaire et festif qu’est le carnaval.

Mercredi 15 & 24 février de 10h à 12h : Atelier d’écriture de poésie à partir de 10 ans

Un atelier interactif où les enfants sont rois à l’aide de jeux d’écriture autour de la lecture de poésie, ils jouent, lisent et écrivent avec la poésie au gré de leurs envies, des récits interactifs avec des héros, des peronnages, des lieux et des fins à inventer. Enfants de 10 à 12 ans.

Samedi 25 février 14h : Atelier d’écriture pour adultes

Une libération des mots,la retrouvaille avec la spontanéité, l’imagination, l’envie de jouer avec les mots, le plaisir d’écrire...C’est ce que vous propose l’atelier d’écriture pour adultes de la médiathèque RG NICOLO – A partir de 16 ans

Mercredi 29 février 14h : Le rendez-vous des p’tits racoons

Animation conte-cinéma « Spécial Afrique » suivie d’un goûter en partenariat avec l’association AYOKA – Enfants à partir de 4 ans.

Programme culturel de la Médiathèque Raoul Georges Nicolo - Février 2012

« juillet 2014 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 

Ville du Gosier - Guadeloupe © 2009-2014 | Tous droits réservés | Conception-Réalisation : IPEOS I-Solutions