L’Union Française pour la Santé du Pied (USEP), en partenariat avec le Centre Communal d’Action Sociale du Gosier, organise la 10e journée nationale pour la Santé du Pied, mercredi 23 mai de 9 h à 14 h à l’Ecole Germaine LANTIN (Bd du Général de Gaulle, face au restaurant « Le Petit Creux »).

Organisée sur 250 points de l’ensemble du territoire national, cette action est l’occasion de bénéficier d’un diagnostic gratuit de l’état de santé du pied.

Particulièrement fragiles, certaines catégories de la population doivent impérativement consulter : femmes enceintes, enfants dès 4 ans, diabétiques, personnes âgées et sportifs - amateurs ou compétiteurs.
Le défaut de soins peut entraîner des conséquences dramatiques chez les personnes diabétiques ou artéritiques, celles souffrant d’arthrose ou de rhumatismes. Le mal perforant plantaire est, ainsi, chaque année, à l’origine de milliers d’amputations de patients diabétiques.

68 % des Français souffrent de maux de pieds

Nous faisons tous les jours plus de 5 000 pas et parcourrons 2,5 fois l’équivalent du tour de la terre au cours de notre vie. Un promeneur de 60 kg marchant un kilomètre subit une pression de 60 kg dans chaque pied, soit 80 tonnes de pression au km. Pour le sportif, chaque impact au sol génère une onde de choc qui se propage à 200 km/h dans le squelette et les tendons. A chaque foulée, le pied supporte une poussée considérable. Un athlète de 75 kg supporte à chaque appui podal 300 kg s’il pratique le demi-fond et 1 125 kg s’il pratique le basket-ball.

Les maux de pied ne sont pas une fatalité

Dès lors que le pied a un mauvais appui, la pratique sportive entraîne des douleurs multiples : pieds, bassin, colonne vertébrale. L’origine de ces mauvais appuis peut venir des pieds eux-mêmes (pieds plats ou creux, déviation du pied), des chaussures (inadaptées ou mal conçues), voire des deux.

Le podologue diagnostique les causes des douleurs, prodigue conseils et soins. Conséquence : plus de 70 % des porteurs d’orthèses plantaires confectionnées par ces professionnels de santé sont soulagés de leurs douleurs.


Ci-contre (colonne de droite), téléchargez le dossier de presse de la manifestation.

Haut de page