La section de Port Blanc a été le samedi 23 août 2014, la cadre de la compétition de boeufs tirants comme chaque année durant de la fête patronale.
En cette année 2014, elle a revêtu un cachet particulier : "Les services de la
ville ont souhaité conférer une valeur ajoutée touristique et économique à la manifestation, en contactant l’association "Kilti La" spécialisée dans les
balades en charrettes et le métier de charron.

Une fois leur inscription prise par l’agent de l’Office de Tourisme, les personnes
présentes pouvaient faire une promenade en charrette. Plus d’une centaine de
personnes étaient inscrites à la mi-journée.

Ils ont pu arpenter gratuitement, un pan de la campagne Gosiérienne. Un thème a été choisi : "Présence de l’eau dans l’environnement et historiques des modes de captation".

Après avoir religieusement écouté les consignes de sécurité, ils pouvaient
prendre place à bord des charrettes "limousines" (environ 20 places).

Découverte de la faune et la flore, explications autour des cases en tôles
fleurissant nos campagnes en faisant office
d’entrepôts, des arbres campêches, des amandiers, des manguiers, quenettiers, et autres, une halte intéressante a été faite après une légère marche à la mare dîte de fonds banane. Émerveillés, les touristes présents ont eu le
droit à l’historique de la mare, technique remontant à la période esclavagiste.
Elle avait deux usages principaux : alimentation des moulins et usage domestique.

Par la suite, les choses ont perduré malgré les inconvénients liés à la technique des mares : évaporation et pollution de l’air.
Postérieurement, ont été utilisés les châteaux d’eau et les fontaines
communales, avant l’apparition de l’eau
courante dans les années 70.

Haut de page