Intégrée au Département "Développement Social et Solidarités", la Direction de la Cohésion Sociale est un outil essentiel au déploiement de la politique sociale de la Ville.

La direction de la cohésion sociale permet d’envisager l’ensemble des contours de la politique de la ville à fois dans le cadre de la gestion du contrat de ville mais aussi des services opérationnels rattachés.
- 
La direction regroupe le suivi administratif et la coordination des satellites.

Le suivi administratif, c’est à la fois la gestion des relations contractuelles avec les services de l’État mais aussi :
- l’ingénierie de la politique de cohésion notamment la gestion du contrat, le lien avec le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance(CISPD)
- le suivi des programmes opérationnels et des groupes thématiques.

La coordination des satellites est le développement des outils de prévention de la délinquance :
- le groupement local de prévention et/ou de traitement de la délinquance,
- la médiation sociale
- le conseil de droits et devoirs des familles

mais aussi les axes développés par les partenaires dans les domaines de l’insertion sociale, professionnelle et personnelle :
la mission locale,
le conseil régional en matière de service public d’orientation (SPO) ;
les services de l’état dont le pôle emploi,
les services départementaux soit la direction de l’insertion et de la cohésion sociale.

La politique de la ville étant une compétence qui serait transférable, l’une des options est la mise en place d’un conseil local intercommunal en termes stratégiques et communal en termes opérationnels, surtout pour les outils de prévention et de traitement de la délinquance. L’intérêt étant de développer une politique d’action harmonisée sur l’ensemble du territoire. De plus, l’une des villes disposant d’un service de prévention spécialisé, il serait intéressant de bénéficier d’une extension sur le territoire de la ville avec le support des équipes de rue et enrichir de fait les outils et partenariat dans le traitement de la délinquance.

La direction développera une politique active de partenariats et de réseaux.

La jeunesse est une priorité politique exprimée notamment dans le cadre des orientations de mandature mais qui répond aussi à une réalité sociétale. La direction devra participer aux ambitions fixées par l’équipe municipale. Les outils de cette politique devront être envisagés sur un plan territorial, notamment intercommunal.

Haut de page