S’étant fixé pour objectif de prévenir les risques engendrés par le virus du Zika, la Ville du Gosier met en place des actions à la fois pour lutter contre la propagation du virus, pour limiter les atteintes à l’environnement et améliorer le cadre de vie.

Ainsi, depuis mercredi 16 et jusqu’au samedi 19 mars 2016 la Direction de la Sécurité, de la Prévention et de la Tranquilité Publique (Police Municipale) procède à l’enlèvement des véhicules hors d’usage (VHU) dans les zones préalablement repérées lors de différents recensements faits sur le territoire et également suite aux signalements d’administrés. Les zones d’enlèvement sont :

  • Grand-Baie
  • Mangot
  • Mare-Gaillard
  • Saint-Félix
  • Le bourg et l’arrière-bourg
  • Bas-du-Fort
  • Montauban
  • Petit-Havre
  • Pliane
  • Mathurin

Une autre campagne d’enlèvement de VHU sera menée après la période de Pâques. En effet, d’autres véhicules sont en cours de traitement administratif et ne peuvent être enlevés lors de l’actuelle campagne. Des délais réglementaires sont impératifs avant tout enlèvement.

Les VHU sont classés comme déchets dangereux au niveau européen* en raison des liquides et composants qu’ils contiennent.

Par ailleurs, du lundi 21 mars au vendredi 1er avril 2016, une opération d’enlèvement d’affichage sauvage sera menée sur le territoire. Elle consistera à supprimer des arbres, des panneaux de circulation, des poteaux électriques, téléphoniques et des lampadaires publics, tout affichage non conforme à la réglementation.

Enfin, des patrouilles sillonneront le territoire - notamment les plages du territoire, afin de veiller au respect de l’arrêté municipal 2016/159 interdisant le camping du 14 mars au 11 avril 2016.
Pour rappel, le non-respect de cet arrêté municipal constitue une infraction. Les agents de la Police Municipale dresseront des procès-verbaux de constat qui seront transmis au Tribunal de Police, qui fixera une amende en fonction de la gravité de l’infraction verbalisée. Il est à noter qu’en certaines circonstances, les policiers peuvent aller jusqu’à la saisie du matériel trouvé sur place.

* Décision de la Commission Européenne du 22 janvier 2001.


Contact :
Direction de la Sécurité, de la Prévention et de la Tranquillité Publique (Police Municipale)
0590 84 09 55

Haut de page