Dans le cadre de l’événement national « Rendez-vous aux jardins », ayant pour thème cette année « Les couleurs du jardin » la Ville du Gosier met à l’honneur les jardins de la Ville du 3 au 5 juin 2016 en proposant une résidence d’artiste avec Félie-Line LUCOL dans le jardin du Palais des Sports et de la Culture.
Une résidence d’artiste est un lieu qui accueille un artiste où celui-ci effectue un travail de création. Ces œuvres sont ensuite exposées au public.

PROGRAMME

Du 17 mai au 4 juin - Résidence d’artiste au Palais des Sports et de la Culture du Gosier
L’artiste Félie-Line Lucol, artiste en résidence travaille à un projet artistique s’intégrant au jardin du palais des sports. Elle recevra les scolaires du 1er au 3 juin et présentera son travail au tout-public à l’issue de la résidence.

Du 1 au 3 juin - Palais des sports et de la culture du Gosier
Visite des scolaires et rencontres avec l’artiste
Réservations Direction des affaires culturelles et du patrimoine 0590 84 87 87 – serviceculturel chez villedugosier.fr

Vendredi 3 juin 19 h – Palais des sports et de la culture du Gosier
Soirée de restitution de la résidence au tout-public
Rencontre avec l’artiste - Présentation du projet artistique accompagné de la prestation musicale de Lucie Mauchauffé contrebassiste

Samedi 4 juin 10h – 17h – Palais des Sports du Gosier
Rencontre du tout-public avec l’artiste

Du 6 juin au 18 juin (dates sous réserves)
Visites libres du jardin

Félie-Line LUCOL, une artiste à sensibilité eco-design

Félie Line LUCOL nourrit depuis son plus jeune âge une grande passion pour le dessin. Après un BTS en publicité, étalage et décoration, Félie-Line LUCOL est recrutée à la Walt Dysney Company pour réaliser des portraits à vif de visiteurs dans le pavillon français d’Epcot Center. De retour à Paris en 1989, constatant qu’il était difficile d’exister en tant qu’artiste, elle décida de revenir en Guadeloupe et de se consacrer totalement à sa passion. En 2001, elle participe à la 3ème édition de la manifestation Galerie des Indépendants.
Depuis maintenant plus de 10 ans, elle crée en Guadeloupe des illustrations, des natures mortes, compose avec les matières et les harmonies propres à restituer ses émotions. Utilisant toutes les techniques, académiques ou modernes, elle tend vers l’hyperréalisme tout en s’autorisant toutes les expérimentations.
Des expériences fortuites l’ont peu à peu orientée vers des supports bruts (bois de coffrages, planches…) et amenées à intégrer des matières récupérées dans la composition de ses œuvres. Sa curiosité alliée à la diversité des matériaux qu’elle utilise (cartons, bois, verres, métaux) lui ont fait découvrir une liberté et une variété dans l’enrichissement des supports dont elle ne connaît pas pour l’heure les limites. Elle a été choisie avec son collectif pour le projet « Wi An Art » porté par un groupe d’enseignants documentalistes du lycée Gerville Réache. 20 établissements ont adhéré à ce projet autour de la thématique « Je consomme, je crée ». La valorisation de ce travail aura lieu à partir du 15 avril au Fort-fleur d’épée et donnera lieu à une escale au Mémorial Act à partir du 23 avril.

Le Dire de l’artiste ...

Je rêve d’un monde où les bouteilles, les canettes et autres objets usés ne feraient plus désordre mais amèneraient un ordre nouveau tout en nourrissant notre imaginaire. De la féerie… je souhaite relever le défi et faire du jardin du palais des Sports et de la Culture du Gosier un lieu curieux, innovant et irréel même si tel qu’il est, les cheveux aux vents et les pieds dans un semblant de discipline, il est déjà follement joli.
En Guadeloupe, comme ailleurs et depuis quelques années, poussent, aux abords et dans les cités de manière sauvage, des formes d’un genre « non consommable ». Il s’agira dans le patio du Palais des Sports du Gosier, d’installer une récupération plus apprivoisée de ce phénomène. Depuis plus d’une dizaine d’années, c’est cet objectif qui me cultive et me nourrit. J’ai la volonté de prouver que tout est matière à réflexion et transmission car pour citer Lavoisier « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».
Je propose un « Rendez-vous aux jardins » expérimental, pour qu’à travers les couleurs de notre époque, nous puissions découvrir des essences « raffinées », des variétés artificielles mais tout aussi « durables ». Dans cette serre à ciel ouvert, je poursuivrai ma quête de démesure, une performance tant intellectuelle que physique ! Je rêve de planter une autre atmosphère sans semer la pagaille, développer mes compétences artistiques et les partager avec tous ceux que je vais rencontrer.

Félie-Line Lucol


Contact
Direction des Affaires Culturelles et du Patrimoine - 0590 84 87 87

Haut de page