Vendredi 3 juin 2016, au Palais des sports du Gosier, le public émerveillé, a pu découvrir le colossal travail réalisé par Félie-Line LUCOL, l’artiste en résidence.
Initiée dans le cadre de l’opération « Rendez-vous aux jardins » manifestation du Ministère de la Culture, pilotée en Guadeloupe par la DAC, il s’agissait pour Félie-Line LUCOL, artiste écodesigner, de transformer le jardin du patio du Palais des sports en un lieu unique et magique.
Elle a tenu son pari et le résultat d’innombrables heures de collecte, de réflexions et de mise en œuvre a véritablement impressionné le public.

Pour Félie-Line LUCOL, travailler avec le plastique, les cannettes, les bouchons et autres
matériaux de récupération, ne relève d’aucune intention mais découle plus d’une évidence et quand on lui pose la question l’artiste répond « je n’ai aucun génie, je suis juste ordonnée ». Et elle ajoute « Je suis une compulsive et j’accumule, je dois donc m’organiser et veiller à trier et organiser ce que je récupère ».

Pour le public chaque installation, chaque coin du jardin et chaque détail a son importance et ce que l’on peut constater c’est que chez Félie-Line, tout est matière à création. Il semble qu’elle ait fait sien le principe du célèbre chimiste Antoine Lavoisier « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » car d’une bouteille en plastique, elle utilise, le fond, le corps, le goulot, le bouchon…

Lors de la soirée de restitution, passage obligé de toute résidence, la découverte du jardin a été accompagnée des envolées musicales de la violoncelliste Lucile Mauchauffé. Elle a joué trois suites de Bach dont les notes sont venues se poser en résonnance sur chaque détail de ce jardin miracle.

Gageons, déclare Marie-Chantal Francillette, Directrice des affaires culturelles et du patrimoine du Gosier, que dorénavant, tous, nous poserons un regard différent sur ces objets du quotidien qui nous paraissent si vides d’existence.

Le jardin restera en place jusqu’au 30 juin 2016 pour des visites libres.

Haut de page