Les pratiques artistiques très chères à la commission culturelle du Gosier, ont toujours eu une place de choix dans la Ville Phare. À cet effet, le grand événement culturel de ce mois est l’exposition de Thierry Lima, plasticien. Le vernissage se tiendra le samedi 3 décembre 2016.

EVENEMENTS

Jeudi 1er décembre 2016 à 19h
Conférence et exposition sur les tortues marines proposées par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage
Exposition à visiter du 1er au 20 décembre 2016, salle polyvalente de la Médiathèque

Le 19 novembre 1991, les tortues marines devenaient intégralement protégées sur l’ensemble de l’archipel guadeloupéen. Elles étaient alors au bord de l’extinction. Depuis, de nombreuses actions d’étude et de préservation ont été mises en place pour avoir une idée de l’évolution du nombre d’individus et augmenter les chances de leur maintien.
25 ans plus tard, grâce à l’implication des bénévoles et des structures membres du Réseau Tortues Marines Guadeloupe, les résultats obtenus sont encourageants et démontrent la nécessité de poursuivre les efforts de conservation.

Venez en apprendre davantage et échanger avec les membres du réseau lors de cette conférence expo !

Vendredi 2 décembre 2016 à 19h
Remise du Prix de la Nouvelle Raoul Georges Nicolo

Pour cette 6ème édition, le Président du jury, l’écrivain Georges Cocks distinguera 3 lauréats au concours de nouvelles à caractère scientifique ou de science fiction. Les candidats ont écrit sur le thème imposé "Frontières" et ce dans le cadre de la Semaine de la Science.


Samedi 3 décembre 2016 à 19h
Vernissage de l’exposition de Thierry Lima « REPOS DE LAMES”
Technique mixte : peinture et collage. 20 œuvres en exposition.
Exposition à visiter du 3 au 17 décembre 2016, salle polyvalente de la Médiathèque

"Les plus grandes figures de l’histoire humaine ont toutes un fort lien avec la mer, l’eau. Des eaux du Jourdain à la marche du sel du mahatma Gandhi, de la colombe de « la paix » qui annonce la Terre, aux révolutions qui baignent cette dernière dans un flot de sang. Polluée autrefois de corps Rouges désabusés, de corps Noirs enchainés, de corps Blancs déchus, de corps de toutes les couleurs et de toutes aventures, devenus Bleu, esprits bleus des profondeurs. Polluée aujourd’hui, des illusions, de la luxure et de la vanité de l’homme. L’artiste parle bien des eaux de cette mer qui nous est tant familière. Cette mer qui nous accueille, avec nos maillots en polyester et nos jouets en plastique, le weekend et jours fériés. Cette mer de carte postale si bleue en surface mais de plus en plus sale à l’intérieur. Thierry Lima se fait ici la fenêtre de cette triste réalité, encore plus réelle plus urgente, de part notre insularité. Par son oeuvre il le crie, l’écrit et le prie : La mer à mal de l’Homme."

Manuel MERI Ethno-Anthropologue et enseignant formateur en sciences humaines et sociales

Biographie de l’artiste plasticien Thierry LIMA

En 1993, Thierry LIMA a eu l’opportunité de participer à un des plus grands salon national d’exposition collective au Grand Palais intitulé « Le salon des artistes français » où ont exposé des artistes de renommée.
A son retour en Guadeloupe en, il a pu réaliser sa première exposition dans un centre commercial de la place. S’en est suivi plusieurs expositions personnelles et collectives, dans différents lieux du département. En 2003, accompagné d’un autre artiste, il a représenté la Guadeloupe à l’une des plus grande foire au monde : « Art Basel » à Miami. En 2007, il propose une exposition personnelle d’art total intitulée « Pawol a zantray » dans un lieu privé à Pointe à Pitre. Sur une invitation du CORECA, en 2014 il a présenté une exposition « Horizon et couleurs » à l’ambassade de France du Panama à l’occasion de l’anniversaire des 100 ans du canal. L’an dernier il a été l’invité d’honneur à la médiathèque Jean Racine de Château-Thierry dans le cadre de la semaine du créole.


CLUBS DE LECTURE

Vendredi 9 décembre 2016 à 18h30
Le Club de lecture ASCODELA se réunit autour de l’ouvrage "Bar des Amériques" d’Alfred Alexandre

L’histoire :
Perte dont le souvenir et la douleur installent Bahia dans le ressassement et la dérive. Trente ans qu’elle croit pouvoir briser cet enfermement lorsqu’un matin, sur le bord évanoui de la mer, elle rencontre, comme dans un miroir, un autre visage de l’errance, en la personne de Leeward, ancien passeur de clandestins dont l’existence chimérique se limite à boire en compagnie de son vieux complice, Hilaire. Écriture du désir et de l’absence, Le bar des Amériques est le roman de l’amour perdu. La parole se cherche dans les lambeaux de la mémoire, chaque carnet, une seule et même vague, une seule et même phrase continue et inachevée dont on ne perçoit pas tout à fait le début ni la fin.

L’auteur :
Alfred Alexandre est né en 1970 à Fort-de-France, en Martinique. Après des études de philosophie à Paris, il retourne sur sa terre natale où il vit et exerce pendant un certain temps la profession d’enseignant-formateur en français. Son premier roman Bord de canal (Dapper, 2004) a obtenu le Prix des Amériques insulaires et de la Guyane 2006 et son premier texte théâtral La nuit caribéenne a été choisi parmi les dix meilleurs textes francophones au concours général d’Écriture Théâtrale Contemporaine de la Caraïbe (2007). Il a publié chez Mémoire d’encrier l’essai Aimé Césaire, la part intime (2014) et le roman Le bar des Amériques (2016). Il est l’une des nouvelles voix de la littérature antillaise.


Mercredi 14 décembre 2016 à 15h
Le club de lecture Kaléidoscope se réunit autour de l’ouvrage "Les Désorientés" de Amin Maalouf

L’histoire :
Dans Les Désorientés, je m’inspire très librement de ma propre jeunesse. Je l’ai passé avec des amis qui croyaient en un monde meilleur. Et même si aucun des personnages de ce livre ne correspond à une personne réelle, aucun n’est entièrement imaginaire. J’ai puisé dans mes rêves, dans mes fantasmes, dans mes remords, autant que dans mes souvenirs. Les protagonistes du roman avaient été inséparables dans leur jeunesse, puis ils s’étaient dispersés, brouillés, perdus de vue. Ils se retrouvent à l’occasion de la mort de l’un d’eux. Les uns n’ont jamais voulu quitter leur pays natal, d’autres ont émigré vers les États-Unis, le Brésil ou la France. Et les voies qu’ils ont suivies les ont menés dans les directions les plus diverses.
Amin Maalouf

Entre le Zweig du Monde d’hier et le Barrès des Déracinés, notre académicien levantin nous entraîne dans les méandres de l’exil, du repentir et du retour impossible.

L’auteur :
Né le 25 février 1949 à Beyrouth, Amin Maalouf est un écrivain franco-libanais. Il a été élu à l’Académie française en 2012.


ANIMATIONS JEUNESSE

Tous les mercredis de 15h00 -16h00
L’heure du conte par les bénévoles de l’association Lire et Faire lire
Une heure de partage en lecture pour les petits et pour les grands.


Tous les mardis et vendredis de 9h à 11h15
Accueil des classes du Gosier à la Bibliothèque Jeunesse

Les autres animations pour les enfants dans le cadre des festivités de Noël rentrent dans la programmation de la manifestation Nwèl Pakala
- Programme en cours de construction -

Pour toute information, contactez la Médiathèque Raoul Georges Nicolo au 0590 84 58 50

Haut de page