Depuis plus d’un an, des jeunes de l’Association « Flè a Mango » s’investissent dans le projet « Cultiver pour se cultiver » que leur a proposé l’association d’insertion Ai-Ti, présidée par Marie-Claudia Luce. Ce projet, véritable lynannaj inter-associatif, créé en collaboration avec la Ville du Gosier, vise à l‘aménagement d’un jardin créatif évolutif à travers un jeu de l’Oie de la biodiversité. Il sera installé en contrebas de l’Esplanade de la Rénovation, au bourg du Gosier, juste derrière l’hôtel de ville.

L’objectif de cette démarche est d’accompagner les 7 participants vers un développement personnel en favorisant leur participation citoyenne au sein de la ville.
Les jeunes volontaires élaborent ce jardin créatif en prenant part à 3 ateliers. Tout d’abord, grâce à l’atelier “Développement personnel”, ils ont travaillé sur des exercices d’estime de soi avec la sophrologue Karine Rinçon. Ainsi, ils ont pu mieux maîtriser leurs capacités et leur savoir-être.
Le second atelier, “Art design”, animé par François Piquet, a permis à ces jeunes créatifs de réaliser et de décorer eux-mêmes les bacs qui accueilleront les diverses plantes. Très connu pour ses réalisations fabriquées à partir d’éléments recyclés, François Piquet a transmis à ces jeunes sa passion de redonner vie à des objets et matières mis au rebut, telles que des palettes.

JPEG - 320.4 ko
Les jeunes créatifs travaillant sur le projet

Le 3ème atelier, beaucoup plus pratique, animé par Lilianne Ufens, a permis aux participants de sélectionner les diverses variétés de plantes : médicinales, légumineuses, ornementales. Il s’agissait de l’atelier horticulture. Le but étant que le jardin soit composé d’espèces végétales propres à notre territoire, faisant partie de notre environnement proche.

Les participants ont d’ores et déjà un retour bénéfique sur leur investissement personnel et collectif. Certains ont reçu des commandes de meubles en palette et d’autres ont la possibilité de trouver un emploi dans le secteur de l’environnement.

Deux phases complémentaires auront bientôt lieu, au cours du 1er trimestre 2017. L’installation du jardin par les participants au projet, à l’Esplanade de la rénovation se tiendra dans les semaines à venir, suivi de son inauguration en présence des concepteurs eux-mêmes, des officiels et associatifs.

Haut de page