Gosier, le 17 Septembre 2017 — Le Maire du Gosier, Jean-Pierre DUPONT, informe ses administrés que la Guadeloupe a été placée en vigilance cyclonique de niveau orange.

Selon le communiqué transmis par la Préfecture, « MARIA s’intensifie en s’approchant de l’arc antillais. Le centre du système est prévu à proximité immédiate de la Guadeloupe en seconde partie de nuit de lundi à mardi. MARIA serait alors au stade d’ouragan de catégorie 2. Les incertitudes sur la trajectoire et l’intensité finale à cette échéance ne permettent pas à cette heure de localiser avec précision les impacts sur la Guadeloupe. Ainsi, il n’est pas totalement exclu que MARIA atteigne la catégorie 3 à son passage au plus près de la Guadeloupe. Cette menace doit être prise très au sérieux car il faut s’attendre à des conditions dangereuses à l’occasion de son passage. Le vent se renforcera dans l’après-midi de lundi, mais l’épisode de vent le plus violent, interviendrait entre lundi en soirée et la nuit de lundi à mardi. Les parties du territoire à proximité immédiate du centre de MARIA subiraient alors des vents moyens de 150 km/h voire 180 km/h avec des rafales de l’ordre de 200 km/h. (…) La mer deviendra forte dès lundi 18 au matin puis deviendra grosse en soirée et dans la nuit avec des creux de 8 à 10 m, notamment sur le sud de l’archipel. Des submersions localement assez marquées sont très probables dans le petit Cul de sac marin. Enfin, les pluies associées à MARIA semblent particulièrement abondantes et risquent de provoquer beaucoup d’inondations. Des pluies assez continues et très fortes risquent de se produire à partir de la fin de nuit de lundi à mardi et durer environ 24h. Des quantités d’eau dépassant 200 mm, voir 400 mm par endroits semblent vraisemblables. »

Dans ce contexte, le rectorat a décidé que les établissements scolaires des 1er et 2nd degrés publics et privés sous contrat seront fermés le lundi 18 septembre 2017, et ce jusqu’à nouvel ordre.
Concernant le personnel municipal — y compris celui en poste au sein des écoles, il est invité à se présenter à son poste de travail dès 7h30.

Les familles résidant sur le littoral sont invitées à se préparer à une évacuation et à sécuriser leurs biens. Les plaisanciers et marins-pêcheurs doivent impérativement mettre à l’abri leurs embarcations. Quant aux propriétaires de grues situées sur le territoire, ces derniers doivent également sécuriser leurs équipements.

Le comportement à adopter en pareille situation :

- Se tenir informé en continu de l’évolution de la situation météorologique auprès de Météo-France, des médias, des communiqués de la préfecture, etc.
- En cas de mer dangereuse, ne pas prendre la mer (sous aucun prétexte), éviter la proximité des plages où déferlent des rouleaux ; protéger ses embarcations nautiques.
- Éviter d’entreprendre des randonnées en montagne ou près des cours d’eau, et des zones habituellement à risques.

La population est donc invitée à faire preuve de prudence, notamment en préparant les habitations (ranger tout ce qui peut devenir des projectiles lorsque le vent soufflera), en consolidant portes et fenêtres (volets, contre-plaqués, rubans scotch sur les parties vitrées) et en mettant hors d’eau (si lieu à risque d’inondation) les objets, mobiliers sensibles.

Haut de page