Suite au passage de l’ouragan Maria sur le territoire, la Ville du Gosier a mis en place des actions à la fois pour permettre à la population de retrouver un environnement sain mais également pour éliminer toute source de danger liée à la chute d’arbres fragilisés.

Ainsi, depuis jeudi 5 octobre et ce jusqu’au vendredi 13 octobre 2017 la Direction de l’Environnement et du Cadre de Vie de la ville du Gosier, en lien avec l’Office National des Forêts (ONF), l’association Flè a Mango et la Communauté d’Agglomération de la Riviéra du Levant (CARL) ont procédé à la remise en état de la source de Poucet.
La présence de l’Office National des Forêts aux côtés de l’équipe d’abattage de la ville se justifie en raison de leur connaissances des espèces et leur savoir-faire pour le traitement (abattage et élagage) d’arbres de hauteur et poussant dans l’eau pour une intervention sécurisée. Leur expertise paysagère contribue à une meilleure mise en valeur de l’espace par le pôle Propreté de la ville avec l’apport en luminosité pour limiter l’entretien de l’espace piétonnier.

L’association Flè à Mango, quant à elle, a mis à disposition 7 jeunes gosiériens bénévoles pour le nettoyage du site. Il s’agit d’une association du Gosier qui est en charge de la réinsertion des jeunes.
Les opérations de collecte et de traitement des déchets verts ont été prises en charge par la CARL.

La remise en état de la source de Poucet n’a pas été une intervention gratuite pour la collectivité. En effet, en dehors de l’abattage et du tronçonnage des arbres réalisés par les agents de la ville, le montant des travaux déjà réalisés s’élève à 9 800 € correspondant à la prestation de l’Office National des Forêts et à la location d’un tracto-pelle.
Un investissement qui se justifie par la vocation paysagère et patrimoniale de cet espace unique, auquel sont attachés les gosiériens et qui séduit chaque année de nombreux touristes.

AVANT

APRÈS

Haut de page