Le dernier journal municipal, Gran Gouzié n° 25, sera bientôt en boîtes aux lettres. Vous êtes invités ici à le lire en version numérique.


2017 est d’ores et déjà une année marquante à plus d’un titre. Celle-ci restera tout d’abord dans les mémoires en raison des intempéries exceptionnelles, Irma et Maria, qui ont frappé nos voisins Saint-Martinois mais aussi la Guadeloupe, et particulièrement le Gosier. Ainsi, Belle-Plaine a été durement éprouvée par une montée des eaux d’une ampleur inédite. Une situation qui nous rappelle cruellement l’importance de constituer et entretenir une véritable culture de la prévention des risques, la Guadeloupe en général et Le Gosier en particulier étant soumis à la quasi-totalité des risques naturels existants.

C’est pourquoi la ville poursuivra et renforcera son action en la matière, avec la diffusion du Document d’Information Communale sur les Risques Majeurs (DICRIM), l’investissement dans le Plan d’Action et de Prévention des Risques (PAPI) et l’information des populations vivant en zone exposée.

Heureusement, 2017 est aussi une année d’action et de fortes initiatives municipales dans de nombreux autres domaines. En effet, qu’il s’agisse d’actions internes (projet d’administration, qualité de vie au travail, démarche qualité …) ou publiques (obtention du classement en commune touristique, animation du territoire, mise en place d’instances de cohésion sociale…). La ville du Gosier agit, innove et associe de multiples partenaires pour améliorer le service rendu à la population. Car j’en suis convaincu, l’intelligence collective et la dynamique participative sont désormais une composante incontournable de l’action publique, qui passe par une action de qualité, visant et associant tous les publics.

Gosier agit donc dans de multiples domaines, de multiples manières, en vue de poursuivre et optimiser l’organisation de son territoire, afin que chaque gosiérien puisse s’y épanouir.

Excellente lecture à vous !}

Jean-Pierre DUPONT
Maire du Gosier


Haut de page