Samedi matin, la médiathèque Raoul George Nicolo a été le cadre d’une conférence-débat organisée dans le cadre de la deuxième journée mondiale de prise de conscience de la maltraîtance des adultes âgés.

Placée sous le signe du partenariat entre la ville et l’association ALMA, elle a généré des interventions de qualité de la part de spécialistes de la question : cadres de santé, avocat, psychologue et médecin, qui ont pu, dans la foulée de spots télévisés diffusés recemment continuer à lever le tabou autour de cette question.

La municipalité était représentée par Rose-Aimée SARABUS, conseillère municipale et vice-présidente du Centre Communal d’Action Social.
"La municipalité met tout en oeuvre pour assurer des conditions de vie optimales aux personnes âgées et handicapées. Mais il ne faut pas négliger le fait que certaines d’entre elles ont leurs habitudes et préfèrent demeurer dans leurs maisons, même si elles constituent un habitat dégradé", a dit l’élu, au cours d’une conférence débat très riche, durant laquelle l’interactivité entre intervenants et public a été de mise.

Haut de page