Le mouvement social que connaît la Guadeloupe entre aujourd’hui dans sa quatrième semaine.

La question des salaires constitue une sérieuse pomme de discorde, dans la mesure ou aucun accord n’a été trouvé sur ce point entre les différents partenaires sociaux. Le Premier ministre, pour sa part, a déclaré que l’Etat ne saurait se substituer à ces derniers.

Le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer ( dont le départ précipité dimanche dernier a suscité de nombreuses réactions indignées) Yves Jégo pourrait revenir en Guadeloupe dès aujourd’hui, accompagné de deux médiateurs, Jean Dessières et Serge Lopez.

Crédit photo : http://www.lepoint.fr

Haut de page