Le mouvement social ayant secoué la Guadeloupe : "Révolution ou coup d’épée dans l’eau" ? Telle était la question qui a fait l’objet d’un débat samedi soir, organisé par l’association Pointe de la Verdure, présidée par Alain Champarre.

Pour se faire, trois intervenants ont été invités : Alain Lesueur
( énarque), Raphael Spéronel ( psychologue) et Jean-Charles Martyr-Fale ( animateur).

Après leurs interventions, la parole a été donnée au public, assez diversifié. Membres du LKP, touristes, jeunes, etc., tous ont pu donner leur point de vue sur ces 44 jours de mobilisation qui auront offert une exposition médiatique sans précédent à notre pays.

Rôle des femmes dans le mouvement, victoire ou défaite de l’Etat ?, rôle des élus dans la société guadeloupéenne, faillite des partenaires sociaux, défaite ou, au contraire victoire des syndicats, les questions posées ont été nombreuses.

Haut de page