Initié par l’OMCCS, c’est désormais à votre commission qu’incombe la responsabilité du marché agricole du Gosier. Qu’est ce qui a motivé ce transfert ?

Il s’agissait tout simplement d’insister sur la dimension économique de ce marché.

Pouvez-vous rappeler à nos lecteurs les motivations du transfert du marché du boulevard du général de gaulle aux parkings de l’anse tabarin et du calvaire ?

Le marché a pris naissance au mois de décembre 2007, à la veille de noël. A la suite du succès qu’il a rencontré, nous avons compris que le public était très demandeur de ce type d’activités. Mais, depuis janvier 2008, nous avons du nous rendre à l’évidence : Il y avait un double problème de sécurité et de circulation. Les grands cars posaient problème. Du fait du nombre conséquent de voitures, ils n’arrivaient pas à circuler convenablement, et cela générait de gros blocages. Les transports d’élèves déposaient les élèves à des points éloignés de leurs destinations finales, et ces derniers étaient obligés de boucler le reste de leurs parcours à pieds. En cas d’accident ou d’incendie, la responsabilité du maire aurait été fortement engagée.
Il a donc été décidé de prendre une délibération déplaçant ce marché sur le parking de l’anse tabarin. Une réglementation est en cours de rédaction, ainsi qu’un arrêté interdisant d’y stationner le vendredi.

Quelles sont vos impressions sur le déroulement du marché à ce nouvel emplacement ?

Il y a eu un cafouillage à l’entrée, par rapport à l’attribution des places. C’est du au succès remporté par le marché, et à l’excellente communication qui a été faîte autour de l’évènement. Mais attention, je tiens à vous signaler que tous les habitués du marché ont pu prendre place. On peut d’ores et déjà dire qu’il y a une amélioration au niveau de la circulation. D’autre part, en cas de danger ou de situation d’urgence, il est clair que le site est plus propice à une évacuation rapide. Ce qui nous a importé, c’est d’observer, de faire preuve de vigilance pour rendre le marché optimal dès vendredi prochain.

Quelles sont les mesures qui selon vous vont contribuer à optimiser le marché ?

On peut citer la mise en place d’une régie. Elle est en cours. Le régisseur a d’ailleurs déjà été désigné. Mais le court laps de temps fait que nous n’avons pas eu le retour du trésor.
D’autre part, en matière de sécurité, un poste de secours sera installé.

Haut de page