Deux évènements liés à l’environnement ont émaillé la vie de « la ville aux pélicans » récemment : La plantation d’un baobab par les enfants du C.L.S.H de Poucet et l’opération earth guest day, menée en partenariat entre la ville et l’auberge de la vieille tour.

Le mercredi 22 avril, le collège de Belle Plaine a été le cadre de la plantation du baobab offert à la municipalité par l’association Jardin Alexina, présidée par Jacky Silvestre. « Au nom de la ville, je tiens particulièrement à remercier Jacky Silvestre, qui n’a pas hésité à offrir ce baobab. Il l’a offert par le biais de son association, le Jardin Alexina porteuse d’un projet très porteur en matière environnementale. D’ailleurs, je mets tout en œuvre pour accompagner le projet de cette association », a déclaré Julien Bondot, vice-président de la commission environnement et développement durable.

Le collège de Belle Plaine a été choisi, du fait de son caractère pédagogique. Plus fort encore, la plantation de l’arbre a été effectuée par les enfants les plus âgés du C.L.S.H, ceux qui accéderont au collège lors de la prochaine rentrée. « L’idée est de sensibiliser les enfants d’emblée, de sorte qu’ils soient si l’on peut dire les gardiens de cet arbre, lors de leur entrée dans le collège », a poursuivi l’élu.

Il ne s’est pas agi d’une simple plantation car le côté pédagogique a eu droit de cité à travers, d’une part, une présentation du baobab (Julien Bondot en avait recensé 8, dont 4 dans la seule ville de Basse-Terre)par Gercianne Galas, membre de la commission environnement et développement durable et, d’autre part, une animation ludique ayant trait à l’arbre avec Richard Sylvestre.

Dans la foulée de la plantation du baobab, le jeudi 23 avril, s’est déroulée l’opération « Earth Guest Day », qui a consisté dans le nettoyage de différents sites de la ville (de la plage du bourg à celle de l’auberge de la vieille tour, en passant par l’anse tabarin). L’an passé, cette opération avait déjà remporté un franc succès et avait révélé une réelle osmose entre les agents de la ville affectés aux espaces verts et les employés de l’auberge de la vieille tour.

Cette année, l’attraction a été constituée par la présence de deux véhicules hybrides mis à la disposition des organisateurs par la société « Europcar ».

Haut de page