Stade de Grande Ravine, au Gosier, mercredi 6 mai, 18 heures. Des voitures sont stationnées de parts et d’autres de la pelouse. Sur celle-ci s’entraînent des jeunes femmes, sous la direction de Thierry Blirando, entraîneur de l’A.S Moro.

Pour l’occasion, ce n’est pas uniquement à ses joueuses que ce dernier dispense sa séance d’entraînement, car les joueuses de Villepinte, arrivées dans le pays le 1er mai, y ont été associées.

« Nous avions des contacts étroits avec Kelly Cabriolle, ancienne joueuse du club. Pour des raisons professionnelles, elle a du quitter le pays pour s’établir en France. Licenciée depuis quelques années à Villepinte, c’est tout naturellement que l’idée d’une telle rencontre a germé l’an passé », nous a confié Thierry Blirando.

D’ailleurs, tout au long de la séance d’entraînement, on ne pouvait manquer d’apercevoir Kelly Cabriolle, armée d’un caméra, arpenter la pelouse de long en large, dans le but d’immortaliser ce qui restera un grand moment pour les joueuses des deux équipes.
« C’est un échange très intéressant. J’ai commencé à jouer au football en Guadeloupe. Il y a eu une notable évolution en ce qui concerne le sérieux et la qualité du football féminin. Mais, il faut signaler que les infrastructures ne sont tout de même pas à la hauteur », nous a t’elle dit entre deux prises de vues.

Les Présidents respectifs des deux clubs étaient évidemment ravis de l’opération. « Le séjour se déroule très bien. L’organisation est impeccable. L’accueil réservé par les familles a été excellent. Nous avons visité différents sites, de la cascade aux écrevisses à la Pointe des Châteaux en passant par la distillerie Damoiseau », nous a dit Daniel Lefèvre, Président fondateur du club de Villepinte en 1986. « Ce type de rencontre ne peut rien apporter de mauvais. C’est toujours un plus d’affronter une nouvelle équipe. Nos joueuses ne peuvent qu’en profiter. De toute façon, elles aiment cela car elle savent qu’il est important de se frotter à des équipes d’un niveau supérieur », nous a pour sa part déclaré Cyndrée Déride, Président de l’A.S Moro.

Evoluant en promotion d’honneur, le club de Villepinte table cette année sur le maintien. D’ailleurs, son ambition n’est pas démesurée et le bénévolat y est le maître mot.
Après une séance d’entraînement fructueuse, un match a opposé les deux équipes, puis, une collation a été offerte aux joueuses par l’encadrement de l’A.S Moro.

Haut de page