Il était une fois l’histoire d’une petite commune rurale, coquette et traditionnelle, blottie entre les Abymes, Pointe-à-Pitre, Sainte–Anne et la Mer des Antilles, le Gosier.

Ce « plus petit de tous les quartiers de la Grande-Terre * » prit au fil des ans une importance de plus en plus grande au sein de la structure urbaine de la Guadeloupe. D’une activité économique basée essentiellement sur l’agriculture et la pêche, elle passa au statut de ville pressentie pour le développement d’un pôle touristique, avec la création en 1934 du premier hôtel, élevé sur un plateau qui dominait la mer, appelé : « la Pergola ». Pour enfin devenir, avec la plus grande concentration d’établissements hôteliers, le berceau du tourisme en Guadeloupe.

Résolument moderne et tournée vers l’avenir, le Gosier s’érige plus que jamais comme la vitrine de la Guadeloupe qui promeut celle-ci avec ses nombreux atouts.

L’Avenir, c’est construire la ville de demain, celle que nous avons choisie pour le Gosier, l’avenir, c’est l’incontournable développement touristique de la Guadeloupe.

* Description du Gosier de Boyer Peylereau dans son ouvrage sur la Guadeloupe.

Portfolio

Haut de page