Journée 100% locale le Dimanche 16 mai de 9h00 à 21h00 à l’Anse Tabarin à Montauban au Gosier.
Expo vente de créations artisanales, démonstration de jeux et jouets traditionnels, combats de coqs, foire culinaire locale... tout au long de la journée.

L’association Pointe de la Verdure veut promouvoir par ce biais les traditions caribéennes sous toutes ses formes tant sur le plan artistique culinaire ou artisanal.

D’aucuns disent qu’il faut bien maîtriser son histoire afin de comprendre son présent et appréhender au mieux son futur. En cette période où l’on dit que nos jeunes n’ont plus de repères, la famille n’existe plus ou encore que la société est devenue individualiste ; une réappropriation de notre passé semble toute indiquée. Ainsi notre association se propose de vous faire plonger dans la tradition sous toutes ses formes au cours d’une journée où nous pourrons apprécier l’artisanat, les jeux, la musique et bien d’autres choses encore qui tournent autour de ce thème : la TRADITION.

Le Président Alin Champare ainsi que tous les membres de son conseil d’administration espèrent que tous les invités vont déguster les mets traditionnels et apprécier les différentes prestations artistiques et expositions de chez nous, la Caraïbe.

VENEZ NOMBREUX ASSISTER ET PARTICIPER A CETTE JOURNEE !!

Rétrospective de l’événement :

Toujours autant de succès pour Jé, Aw é tradisyon

La 8e édition de la manifestation 100 % locale, Jé, Aw é tradisyon, organisée par l’association Pointe de la Verdure se tenait le 16 mai 2010 à l’Anse Tabarin. Produits d’artisanat, jeux d’antan, mets traditionnels : tout était fait pour provoquer la rencontre intergénérationnelle. Ainsi, au stand de toupie, tenu par Rolland RENIER, artisan habitué de la J.A.T., qui « correspond bien à ma recherche personnelle. Cette année encore, le public a bien répondu ». Sabrina MEVIL, joueuse de toupie persévérante, confirme : « il y a une bonne ambiance. C’est agréable de retrouver les jeux d’antan et c’est bien pour mon fils ! » Quant à la toupie en elle-même, « c’est un peu difficile au début, mais c’est amusant ! »

Raoul ASSOUAN, membre de l’association depuis sa création (dans les années 1980), est également satisfait : « Nous avons reçu une centaine d’enfants dans la matinée. Ils se familiarisent assez vite avec les jeux traditionnels, qui ne sont pas trop compliqués. C’est très convivial et émouvant à la fois, puisque cela permet à certains parents et même grands-parents de revoir des jeux de leur enfance ».
Roberte MERI-CINGOUIN, 1ère Adjointe au Maire, particulièrement satisfaite de la tenue de cette manifestation. « Les jeux traditionnels, contrairement à ceux d’aujourd’hui, mettent en éveil la créativité des enfants ». L’élue a d’ailleurs regretté de n’avoir pu y emmener son propre petit-fils, retenu ailleurs. Ce qui sera bien sûr réparé l’année prochaine … D’autant qu’une nouveauté est annoncée : lors de la prochaine édition, les fameux jeux traditionnels qui n’étaient que prêtés seront proposés à la vente.

Un autre stand n’a pas désempli : celui de la foire culinaire, tenu par l’association elle-même, et qui constituait en quelque sorte le pivot central de la journée : « On y retrouve des plats traditionnels, des menus d’antan, les repas de nos grands-mères ! » indique fièrement Patrick POPOTTE, Vice-Président de l’association Pointe de la Verdure. Ce dernier était d’autant plus satisfait que malgré une courte averse en début de matinée, « cela n’a atténué la détermination ni des adhérents, ni des visiteurs ! »

Autre attraction, qui constituait d’ailleurs le thème central cette année, les danses traditionnelles, notamment indiennes, avec de très belles prestations de l’association Maliepou.

Le Gwo ka n’a pas été oublié, grâce au Tambou lari, ouvert à tous ceux qui souhaitaient s’exprimer par la danse ou par le chant. Etaient également au programme des combats de coqs, toujours très appréciés du public, une compétition de cabris tirants et une présentation de bateaux miniatures.

Haut de page