L’année scolaire 2009-2010 s’est terminée en beauté pour les écoliers du Gosier et leurs parents ! Tous s’étaient donnés rendez-vous le 16 juin au stade Roger Zami de Montauban pour le dernier grand rendez-vous de l’année, la 6e édition de « La Caisse des écoles en fête ». Les parents ont pu y découvrir émerveillés l’aboutissement du travail mené toute l’année par les animatrices et les enfants. Certains parents mettent d’ailleurs eux aussi la main à la pâte pour permettre aux enfants d’exprimer leur créativité et leur talent dans les meilleures conditions.

S’il n’y avait pas de concours cette année (celui-ci a lieu tous les deux ans), les animatrices et leurs petits protégés n’en étaient pas moins inspirés : danse (traditionnelle ou moderne), lecture poétique, interprétation musicale (chant, flûte), défilé de mode an tan lontan étaient au programme. Ont particulièrement été applaudis les petits de la maternelle Eugène Alexis, qui ont réalisé une chorégraphie sans faille du fameux Thriller de Mickaël JACKSON. Entre deux spectacles, les animatrices Mylène SILVESTRE et Anne-Marie FARIAL se sont prises au jeu et ont offert au public un slam prônant l’amour comme meilleure arme face à la violence.

La fête est aussi une bonne occasion pour sensibiliser les enfants (et les parents !) aux questions environnementales et alimentaires. A l’entrée et à l’intérieur du stade se trouvaient d’ailleurs des panneaux réalisés durant l’année, dans le cadre de l’opération « Fruits à la récré », menée pour sensibiliser les enfants à l’importance de consommer des fruits, de préférence locaux.

Pour Magguy THOMAR, Conseillère municipale et Vice-Présidente de la Caisse des Ecoles, le spectacle a été réussi : « C’est l’aboutissement des projets conduits durant l’année par les animateurs de la Caisse des Ecoles. D’ailleurs, cette année a été riche en événements. Tout récemment, encore, nous avons organisé “Foot en folie“ et une comédie musicale. C’est très important, cela montre l’implication des animateurs et des enfants ».

Si ces événements sont très attendus par les enfants, ils le sont au moins autant pour les parents : « ils prennent soudain conscience de l’organisation qui est mise en œuvre autour de l’heure de table ».

Rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain !

Haut de page