Avec plusieurs récompenses à son actif , en passant par celui de Champion de France, Champion Univers à trois reprises, plusieurs titres de Champion d’Europe et 3 titres de Champion du Monde. Dino Thierry fait rayonner la Guadeloupe à l’international dans le bodybuilding.

Dino a découvert sa passion pour le culturisme grâce à son grand frère qui l’a initié en 1987. Mais ce n’est que dans les années 1998, à la suite d’un défi, qu’il fait sa première compétition dans la discipline. Les 3 et 4 juillet 2022, il obtient à nouveau le titre de Vice-Champion Univers et Vice-Champion d’Europe, battu par un slovène dans la catégorie des plus de 40 ans en Master 1. Pour les non-connaisseurs, le culturisme est une discipline où le physique et le mental sont beaucoup sollicités dans un but purement esthétique. Durant les concours , les participants dévoilent leurs masses musculaires et doivent effectuer un ensemble de poses dites "imposées". C’est un art qui demande une préparation intense avant tout début de concours . Dino, lui, a dû préparer son corps pendant 6 mois pour cette compétition avec des journées rythmées par des entraînements matin et soir et des restrictions alimentaires pour perdre du poids. Pour les championnats du mois de juillet, avec son régime draconien, il a réussi à perdre 20 kilos afin d’obtenir des muscles saillants et la plus belle plastique. Son assiduité, sa rigueur et ses valeurs lui ont valu les meilleures places du podium. On le retrouvera au prochain championnat du Monde car Dino Thierry n’est pas prêt de quitter les podiums.


Consulter également

Quotidien "Au service de...

N° 68 - 1er février 2021

Snacky Trip, le chichi...

Quotidien La UNE "Au service de la population" - n° 485 du 3 septembre 2022

Simeo Tripoli, l’enfant...

Quotidien La UNE "Au service de la population" - n° 459 du 4 août 2022