Le Goziéval a fêté sa 10éme édition avec un déboulé, un kout tanbou et une grande parade composée de 32 groupes carnavalesques, du 31 janvier au 2 février 2020. Dimanche, plus de 2500 carnavaliers ont participé à la célébration de l’anniversaire de ces 3 mouvements du Gosier.

Kout tanbou

Le Goziéval a débuté avec une scène ouverte devant la poste du bourg du Gosier, le samedi 1er février. Les musiciens qui le souhaitaient ont pu s’emparer du micro, ou des tambours pour jouer du gwoka. Cette scène a lieu tous les samedis, une tradition au Gosier. La formation du samedi a donc été étoffée de musiciens tels que Roberto Lambert, Alain Lapitre, Jean-Luc Duhamel, du groupe Fanm O Ka et bien d’autres encore... Des femmes et des hommes se sont succédés au boula, au marquage, au chant et au chacha. Ghislaine Gisors, présidente du Komité Gozié Kannaval, a également pris part au kout tanbou en prenant les rênes du chacha.

Déboulé de groupes à peau

Pour célébrer l’anniversaire des groupes Ti kan’no, 30 ans, Restan La, 20 ans, et de l’association KGK, 10 ans, un Mas a zanmi, composé de 18 groupes a déboulé avec des flambeaux, dans le bourg du Gosier. “Sé on lyannaj de 3 mouvman kiltirèl. “KGK a été créé le 28 décembre 2010 avec ces 2 groupes. Au Gosier nous faisons des choses ensemble”, a rappelé Ghislaine Gisors, la présidente du KGK. 150 personnes vêtues de blanc, et d’un bandeau rouge, jaune et vert composaient ce groupe à peau. Parti de Belle Plaine, le groupe s’est arrêté au boulodrome de la Datcha. Le public était nombreux au bord des routes pour voir défiler ce groupe exceptionnel. Manu, Céline, Laura et Clarisse sont de la Vendée, venus passer les vacances chez Virginie et Guillaume, l’ont apprécié. “En 12 jours, c’est le premier et le seul carnaval qu’on a vu, c’était vraiment sympa et beau à voir.”

Grande parade Goziéval

Une 10ème édition qui a commencé à l’heure. En début de cortège, on retrouvait les motards, les reines de beauté et un gâteau d’anniversaire célébrant les 10 ans du KGK, le komité Gozié Kannaval. Le groupe Restan La a ouvert la marche car cette année le groupe fête ses 20 ans. Les costumes colorés et les musiques entraînantes ont donné à cette parade une couleur festive. Du jaune avec Toum Black, du vert avec Waka de Basse Terre. Le groupe Kontak a fait sensation avec ses costumes en chapeaux de paille. Les groupes a mas comme Mass Lapwent vêtu de madras a fait un clin d’oeil à feu France Antilles, liquidé ce 31 janvier. TGM (Toute génération Mas) également vêtu de madras a fait voyager le public vers la destination “Guadeloupe traditionnelle” avec du sorbet coco et des cornet de pistache. Et s’ils étaient à Dolé plage, certains groupes n’ont pas manqué de rappeler l’actualité notamment le manque d’eau sur le territoire. “La Guadeloupe se noie en l’absence de l’eau”, a martelé un membre du groupe de Van Lévé de Sainte-Rose.

Ti Kan’no a clôturé la parade. “Ti Kan’no merci. Tu n’es pas le père de Restan La mais un grand frère quand même, car on est sorti de Ti Kan’no et c’est avec Ti Kan’no qu’on a appris à faire du Mas”, a remercié Jean-Luc Rempartcole, le président de Restan La.


Le jury du Goziéval 2020 était composé de Thierry Benoit, le président du jury, Natty Montella, Lyvio Loïal, Jeanne Vilovar et Valérie Attaud.

Les résultats de la grande parade du dimanche 2 février 2020 sont les suivants :

Caisses claires

  • 1er : KONTAK
  • 2ème : ARIOKA
  • 3ème : ORIGIN’ALL
  • 4ème : EXPLOSION V
  • 5ème : VIBRATION

Synthé

  • 1er : PIKAN
  • 2ème : PHOÉNIX
  • 3ème : TI BWA

Mas

  • 1er : TGM
  • 2ème : MAS LAPWENT
  • 3ème : MAGAYA PAWABOL MAS

Albums photos photos en cours d’édition...

Haut de page