Le Gosier, une ville labellisée

Madame, Monsieur,
Cher.e habitant.e du Gosier,

Nous vivons actuellement une crise sanitaire sans précédent qui touche la planète entière. Toutes les mesures qui doivent être menées ont pour objectif de lutter contre la propagation du virus Covid-19, au premier rang desquelles figure le respect des gestes barrières et du confinement.

Je suis bien conscient que la mesure principale, le lavage régulier des mains, est difficile à respecter dans certains secteurs du Gosier régulièrement privés d’eau. Si les tours d’eau ont été mis en place par les opérateurs pour mieux réguler la distribution de l’eau sur le territoire, ils ne sont pas toujours respectés et n’assurent donc pas cette bonne répartition. Pour cette raison et même si la compétence de la distribution de l’eau potable n’est plus celle de la commune, j’ai souhaité, en lien étroit avec les services municipaux, mettre en place une stratégie d’accompagnement des usagers privés d’eau, basée sur diverses dispositions concrètes.

Tout d’abord, depuis le mois de janvier 2020, et bien avant le début de la crise sanitaire en Guadeloupe, des bouteilles d’eau ont été régulièrement distribuées aux usagers privés d’eau avec le concours logistique des associations de quartiers, à qui je renouvelle mes remerciements ici. Des distributions ont déjà eu lieu notamment à Leroux, Labrousse, Mathurin, Port-Blanc, Beaumanoir, Mare-Gaillard, Labouaye, Cocoyer, Montauban, Saint-Félix, Pliane, Mangot, Grand-Baie… Une adresse mail dédiée (eau chez villedugosier.fr) a été créée et des alertes annonçant les nouvelles distributions sont diffusées. Au total, c’est plus de 28 688 bouteilles qui ont été distribuées régulièrement sur les différents secteurs depuis le début de l’année 2020.

Une mesure forte de solidarité, le portage de repas, se poursuit et est même renforcée par la distribution de packs d’eau à domicile pour les publics isolés et fragiles suivis toute l’année : 1 422 bouteilles ont ainsi été remises par le CCAS à nos administrés les plus fragiles depuis janvier 2020.

De plus, des cuves d’eau potable de 4 écoles du territoire — stratégiquement choisies en fonction des difficultés de distribution d’eau — ont été mises à disposition du public, 4 jours par semaine, durant toute la matinée, pour renouveler leurs réserves d’eau potable à Mare-Gaillard, au bourg, à Mangot et à Grand-Bois.

Bien sûr, ces mesures sont palliatives, et donc encore loin de la solution durable attendue de tous, à savoir une distribution régulière d’eau potable dans les robinets de l’ensemble des foyers gosiériens, tous les jours de l’année. Pour soulager la population, des travaux d’envergure ont été lancés par la ville en vue d’améliorer les conditions de vie des administrés : installation d’un surpresseur à Cocoyer dès 2015, mise en place d’un surpresseur à Poucet, sécurisation de la distribution en eau du secteur de Labrousse, participation active au plan urgence eau, prévoyant la remise en service du réservoir de Leroux, au Plateau de Périclès, mais aussi le renouvellement par le Conseil Départemental de plus de 22 km de canalisations et de plus de 1 400 branchements dans les Grands-Fonds du Gosier. Citons enfin la modernisation de près de 5 km du réseau de distribution effectuée par le conseil régional.

Je tiens par ailleurs à souligner notre stratégie concernant les écoles, dont plusieurs ont été par le passé impactées par des manques d’eau causant des fermetures à répétition, dommageables aux apprentissages. Pour ces structures sensibles et essentielles, la ville a ainsi très tôt fait le choix d’installer des cuves surpressées au sein de chaque école du territoire et de la crèche municipale de Mangot, assurant une relative autonomie des établissements et permettant de limiter l’impact des coupures sur la scolarité des élèves. C’est d’ailleurs précisément cette stratégie d’anticipation qui nous permet aujourd’hui de mettre à disposition de la population 4 cuves d’eau potable.

Aujourd’hui, la solidarité municipale se poursuit de manière encore plus concrète, grâce au partenariat avec la société Sun & O, assurant la pose gratuite de citernes d’eau. Un accompagnement spécifique des publics fragiles — personnes âgées, isolées ou en situation de handicap — sera d’ailleurs mis en place avec le CCAS concernant cette installation (renseignements au 0590 84 99 20).

Madame, Monsieur, cher.e habitant.e du Gosier : je suis plus que conscient de la difficulté de la situation. Face à la crise sanitaire, la ville continuera à faire preuve d’ingéniosité pour vous proposer des solutions afin d’améliorer le quotidien. Le temps de la politique (re)viendra, après le confinement. Aujourd’hui, la solidarité doit primer. Plus que jamais, le rôle de la collectivité communale, instance de proximité, est d’être aux côtés de ses administrés.

Le Maire

Jean-Pierre DUPONT

Haut de page