Dans le cadre du ciné-club documentaire de la Médiathèque Raoul Georges Nicolo du Gosier, il est prévu, samedi 26 février à 19h, la projection du film de Sylvaine DAMPIERRE : L’ILE.

Un jardin ouvrier à la pointe de l’île Saint-Germain, au pied de l’usine Renault-Billancourt, vouée à une démolition certaine. Fernand a travaillé 35 ans chez Renault : “L’usine, c’est mes tripes, et le jour où ils la démoliront...”. Il jardine face à l’usine depuis 45 ans. Les “jardiniers de la pointe de l’île” sont 11 ; les anciens ouvriers de chez Renault y sont désormais minoritaires. Pour les derniers arrivés, plus jeunes, encore actifs, d’un autre niveau social, le jardin ouvrier est une référence passéiste et pittoresque. Un jardin sur une île,
comme au centre du monde,
où les gestes n’ont pas de fin,
où la mort s’apprivoise au retour des saisons,
où la mémoire ne laisse que des traces infimes,
où les rêves se sèment, s’enflent et se cueillent,
et puis s’effacent.
Sylvaine Dampierre

Un très joli film sur les jardins ouvriers, plus précisément sur celui de l’île Saint Germain, juste en face des usines Renault, aujourd’hui fermées. L’histoire de ce lopin de terre récupéré sur l’eau par les “prolos” qui y ont apporté de la terre et l’ont bichonné pendant des générations. Aujourd’hui, les jardins sont cédés à de nouveaux arrivants, et les cabanons repeints à neuf. Sylvaine Dampierre sait reconstituer la mémoire des lieux, car elle sait écouter les gens. Un film plein de poésie et de lumière, premier d’une riche série sur les jardins “sociaux”.
Catherine Humblot
Le monde Télévision - 5 avril 1999

LE CINÉMA DOCUMENTAIRE OU LE CINÉMA AUTREMENT !!

Haut de page