La soirée du samedi 25 avril 2015 dédiée à la poésie a rassemblé de nombreuses poétesses ainsi qu’un public passionné par cet art de l’écrit. De plus en plus, cette manifestation prend de l’envergure et est particulièrement appréciée de la population.
Certaines, viennent de loin. De Trois-Rivières ou de Port-Louis, ces femmes qui ont composé un poème ont pu le déclamer lors de la soirée.

En ouverture, Marie-Flore Désirée, élue en charge de la culture, Marie-Chantal Francillette et Gilda Gonfier ont rappelé l’intérêt de cette manifestation qui démocratise la lecture publique. Elle permet à des anonymes de partager une passion et scelle leurs écrits pour la postérité. En effet, la Ville du Gosier, édite pour chaque édition, un recueil de poèmes offert à chaque participante.

L’animation musicale de la soirée a été assurée par le groupe Lov a bay qui a notamment mis en musique un poème de Guy Tirolien "Prière d’un petit enfant nègre". La surprise était de taille, quand le fils de Guy Tirolien, Alain Tirolien, a manifesté sa fierté de voir que l’oeuvre de son père est encore bien vivante. Il faisait simplement partie du public.

Haut de page