Consultez les animations très diverses proposées par la Médiathèque Raoul Georges Nicolo du Gosier tout au long du mois de février ! Un temps fort celui du FEM, festival de cinéma, avec la projection d’un film particulièrement récent qui a eu un bon écho en Guadeloupe : Le gang des Antillais.

EVENEMENTS

FEMI FESTIVAL RÉGIONAL ET INTERNATIONAL DE CINÉMA
Mercredi 1er février à 19h Salle Léopold Hélène, Mairie du Gosier
Projection du film “Le gang des antillais” en présence du réalisateur Jean-Claude Flamand Barny

Synopsis : Dans les années 70, le BUMIDOM promettait de favoriser l’insertion en métropole des français des DOM-TOM. Jimmy Larivière, arrivé à Paris pour refaire sa vie, ne parvient pas à trouver sa place dans la société. Sa rencontre avec un groupe de trois jeunes Antillais va l’entraîner dans une série de braquages retentissants.

Samedi 4 février à 18h30
Conférence Racines et Relations, une lecture du Traité du Tout-Monde d’Edouard Glissant animée par Jacques Demorgon Philosophe et sociologue
Dans le cadre du 20ème anniversaire de la publication du Traité du Tout-Monde d’Edouard Glissant

Édouard Glissant, né le 21 septembre 1928 à Sainte-Marie à la Martinique et mort le 3 février 2011 à Paris1, est un écrivain, poète et essayiste français.
Fondateur des concepts d’« antillanité », de « créolisation » et de « tout-monde », il était « distinguished professor » en littérature française, à l’université de la Ville de New York (CUNY) et président de la mission de préfiguration d’un Centre national consacré à la traite, à l’esclavage et à leurs abolitions.

Jacques Demorgon est philosophe et sociologue. Dernier titre paru L’homme antagoniste. Economica, Paris 2016. "Les humains se voient doubles : bons ou méchants, héros ou lâches, prodiges ou monstres. Or l’humain n’est pas double, il est antagoniste. Tragédies et miracles ne cessent. Se poursuivent aussi observations, analyses, études. Plusieurs ici, accessibles et reliées".
+ d’infos : 0690 56 69 18 —> José Séverien


Vendredi 10 février à 19h : Conférence sur le thème "Vivre bien chez soi"
Samedi 11 février de 14h à 16h : Atelier sur le thème "Vivre bien chez soi".

Vivre bien chez soi est un cycle conférence et atelier proposés par Mahité Perrault, ingénieur agronome, communicante et passionnée par les médecines alternatives et Yanice LaViBèl, coach et professeur de positivité.

Estime de soi, habitudes, traditions et choix alimentaires seront des sujets entre autres abordés afin de prendre conscience que la Guadeloupe est un environnement favorable à notre développement personnel. Parallèlement aux conférences, Yanice et Mahité proposeront d’expérimenter des outils ludiques de découverte de soi via des ateliers ouverts à tous.

Jeudi 16 février à 19h
Conférence-débat : Les enjeux de la laïcité à l’ère de la diversité culturelle
Conférence animée par Jacques Demorgon, philosophe et sociologue.
Jacques Demorgon débat sur la laïcité en rappelant l’importance de la penser dans la perspective de l’évolution globale des systèmes écologiques, politiques, économiques, sociaux, religieux, communicatifs, qui accompagnent le devenir de l’humanité.
La laïcisation apparaît, dans cette perspective, une tentative progressive d’universalisation des formes d’organisation collectives.


CLUBS DE LECTURE

Vendredi 3 février à 18h30 - Le club de lecture ASCODELA se réunit autour de l’ouvrage “Le bout du monde est une fenêtre” de Emmelie Prophète.
—> report de la séance du 27 janvier qui ne se tiendra pas en raison du Goziéval

Résumé : Quelle est la distance entre soi et l’horizon, les êtres et les désirs ? Derrière la fenêtre d’une maison penchée, Rose engage avec Samuel un dialogue sans mots, fait d’interdits, de secrets et de folies. Les solitudes résonnent – échos et silences peuplent la ville de cris étouffés, de destins avortés.
Les voix se relaient dans un théâtre d’ombres au cœur de ce Port-au-Prince fissuré. Reste le bleu de la mer et des rêves d’amour pour faire croire que le bout du monde est une fenêtre. Tout le monde a une fenêtre
.

Mercredi 15 février à 15h - Le club de lecture Kaléidoscope se réunit autour de l’ouvrage “Celle qui plante des arbres” de Wangari Maathai. Prix Nobel de la paix en 2007.

Résumé : “Tout au long de ces années difficiles, nous aurions encore souvent à affronter la violence et la peur, et à puiser dans nos plus profondes réserves d’espoir, de conviction et de foi, pour lutter encore sans jamais renoncer à la liberté". Wangari Maathai retrace trente ans de combat avec les femmes kenyanes contre la déforestation, au sein du mouvement Green Belt créé en 1977. Lutte écologique, mais aussi lutte démocratique, qui l’amènera de nombreuses fois à s’opposer au régime. Derrière le destin hors du commun de la petite paysanne devenue Prix Nobel, c’est un message d’espoir ainsi que, selon Bill Clinton, "un témoignage poignant des défis et des réussites de l’Afrique moderne".

Vendredi 17 février à 18h30 - Le club de lecture ASCODELA se réunit autour de l’ouvrage “Noces Indiennes” de Sharon Maas

Résumé : À Madras, Savitri, la fille du cuisinier et David, le fils du maître, jurent de s’aimer toujours en dépit de leurs parents qui veulent les séparer. Dans le Tamil Nadu, Nat quitte l’orphelinat, adopté par un médecin blanc qui l’aime et le protège de ses propres démons. En Guyane britannique, Saroj, une jeune fille rebelle, se révolte contre un père violent qui entend lui imposer un mari dont elle ne veut pas. En faisant se rencontrer ces personnages en quête d’identité, Sharon Maas tisse un magnifique et émouvant canevas dans lequel se mêlent trois époques, trois continents et trois histoires d’amour. Un grand roman indien plein de flamme et de couleurs.

ANIMATIONS JEUNESSE

Tous les mercredis de 15h00 à 16h00 - L’Heure du conte par les bénévoles de l’association Lire et Faire lire. Une heure de partage en lecture pour les petits et pour les grands.

Tous les mardis et vendredi de 9h à 11h15 - Accueil des classes du Gosier à la bibliothèque jeunesse


Pour tout renseignement : 0590 84 58 50

Haut de page