Ce dimanche 2 mars est une date particulière, puisqu’aujourd’hui est célébrée la fête des grands-mères.
Une telle célébration est lourde de sens dans notre société guadeloupéenne, compte tenu du rôle central qui y est dévolu aux grands-mères : potos mitans, dépositaires des traditions familiales, elles transmettent aux générations futures ces valeurs qui font de la Guadeloupéenne une femme solide.

Haut de page