La ville et le Centre Communal d’Action Sociale du Gosier ont invité les administrés à une matinée des partenaires sociaux, organisée à la mairie. Objectif : réunir dans un même lieu différents professionnels pour échanger avec le public.
Quelles aides pour refaire sa toiture, comment créer un dossier médical adapté ou comment améliorer son habitat, ce sont les questions que sont venus poser les administrés, à l’occasion de cette matinée des partenaires sociaux du CCAS, le jeudi 4 juillet 2019 à la salle Léopold Hélène de la mairie du Gosier.

Aux côtés de ce dernier, différents stands, tels que la Société Régionale de Travaux (SRT), Karukéra Logement, la Caisse Générale de Sécurité Sociale, ou encore l’association Flè a mango, ont permis aux administrés d’obtenir des informations sur les droits sociaux, la gestion du patrimoine ou l’aide aux victimes. Ils ont également reçu des conseils sur les litiges qu’ils peuvent rencontrer avec les institutions publiques, ou sur la réduction de la consommation d’énergie. Ces différents organismes assurent des permanences au CCAS. Mais l’organisme social a souhaité faire une permanence délocalisée. « Nous avons voulu sortir du pôle administratif et aller dans un lieu neutre pour recevoir la population de toutes les catégories sociales, indique Ketty CORINUS, Directrice adjointe du CCAS. Car tout le monde n’est pas à l’aise avec le centre communal. L’idée est d’être dans la proximité.”

Quelques administrés se sont déplacés, comme Jacques dont la femme est en situation de handicap. Il souhaitait connaître les aides auxquelles il a droit pour adapter sa maison. “J’ai échangé avec le CCAS sur les aides pour les personnes en situation de handicap. J’ai également rencontré l’opérateur partenaire social pour refaire l’isolation thermique et adapter ma maison. J’ai eu des propositions intéressantes”, assure t-il.

Karukéra Logement, SRT et l’Opérateur Partenaire Social œuvrent dans l’amélioration de l’habitat, et permettent aux habitants d’obtenir les aides pour des travaux de menuiserie, de toitures, ou de réduction de leur consommation d’énergie. “Nous expliquons aux gens comment s’équiper en chauffe-eau solaire par exemple. Le particulier, qu’il soit propriétaire ou locataire, n’a rien à débourser car nous bénéficions de subventions de la part d’EDF et de Karukera Logement pour faire les travaux", indique Megyd TANGAMEN, Technico commercial.
De précieux conseils renforcés et complétés par chaque partenaire. Ensemble, ils ont pu répondre aux besoins du public.


Dès septembre 2019, le nouveau planning des permanences des partenaires au pôle administratif sera publié et mis à la connaissance du public.

Haut de page