Originaire du Gosier, Clémence Botino est candidate à l’élection Miss Guadeloupe pour Miss France. Une décision mûrement réfléchie. Elle assure s’être préparée pour conquérir la couronne.

“Je suis arrivée à un stade où en tant que femme je me sens bien dans ma peau.” Du haut de ses 22 ans, Clémence Botino est prête pour le concours de Miss Guadeloupe.

"J’ai beaucoup mûri et je trouve que c’est un bon moment pour se présenter à cette élection", assure t-elle. Étudiante en master de l’Histoire de l’art à la Sorbonne depuis 2 ans, la Gosiérienne souhaite devenir conservatrice du patrimoine. “Je me suis spécialisée en histoire de la mode et plus précisément de la mode dans la Caraïbe. Je me suis rendue compte à travers mes recherches à Paris ou dans les bibliothèques que c’est très difficile d’étudier ce domaine en France métropolitaine”, confie Clémence. En effet, les créateurs Antillais sont peu représentés dans l’hexagone. La jeune femme souhaite donc les mettre en avant. Depuis 2 ans, elle prépare son mémoire sur cette thématique. “Il va porter sur la valorisation du patrimoine de mon île, c’est important pour moi", déclare t-elle. Il y a énormément de créateurs très intéressants, très talentueux dans la Caraïbe en général, qui ne sont pas suffisamment mis en valeur et qui, pourtant, transportent des valeurs et des savoirs faire”, déclare Clémence Botino.

Titulaire d’un bac scientifique, mention très bien en 2014, Clémence décide à 17 ans de partir un an aux Etats-Unis pour apprendre l’anglais. “Je suis partie à Miami, car je ne voulais plus faire de sciences. Donc j’ai étudié un an dans une école internationale qui s’appelle “Education First” et j’ai obtenu un diplôme là-bas.”
Une expérience enrichissante pour la jeune femme qui cohabitait avec 4 filles de 4 nationalités différentes. “On parlait toutes une autre langue et on a créé des liens très forts”, raconte Clémence Botino. Aujourd’hui, l’étudiante est parfaitement bilingue. “Je trouve que c’est important car aujourd’hui, on ne peut pas se passer de l’anglais”. Après avoir longtemps pratiqué le piano pendant ses années lycée, elle s’est découvert à Miami une passion pour la salsa. “La culture caribéenne je l’aime dans tous ses aspects”, avoue t-elle.

Clémence Botino est une jeune femme accomplie qui aujourd’hui se lance dans le concours de beauté Miss Guadeloupe pour Miss France. Une décision prise après mûre réflexion : “J’ai mis du temps car j’étais très focalisée sur mes études. Je me disais que c’était plus important de cultiver son esprit. Puis j’ai eu 22 ans et je me suis rendue compte que la vie est courte.” Alors elle décide de tenter l’aventure. Pour elle, une miss se doit d’avoir du caractère. ”Désormais, ils cherchent des filles qui s’imposent, qui disent ce qu’elle pensent et qui ont des choses à défendre. C’est pour cela que je suis là aujourd’hui.” Et Clémence n’est pas venue pour faire de la figuration. “Mon objectif est de faire de mon mieux, et je me suis préparée pour cela. Je suis motivée et très déterminée , assure la jeune femme. Elle représentera donc Le Gosier, le 3 août 2019 au Palais des sports.


Pour voter pour Clémence BOTINO, envoyez par sms MISS2 au 97000

Service de voting édité par Axxes Interactive, 0,75€ + coût d’un sms, 1 sms.

Haut de page