Ce mercredi 31 juillet 2019, le président de Région Ary CHALUS a visité les chantiers de la ville du Gosier en compagnie d’élus, José SÉVERIEN et Jean-Claude CHRISTOPHE et de techniciens de la ville, Jean-Emile ARBAU, Esnard NÉGRIT et Jean-Marie DECASTEL, en charge des travaux.

La Route Nationale 4 appelé également “route de la Riviera” est fortement congestionnée aux heures de pointes. Cet axe routier est le seul axe qui dessert l’ensemble des communes du sud Grande terre. La plateforme routière a donc été repensé et réaménagé. Deux giratoires sont en cours d’aménagement à Grande Ravine et au bas du morne de Périnet pour fluidifier la circulation, car 35 000 véhicules transitent par ces ronds-points. Ceux-ci ont d’ailleurs déjà été mis partiellement en fonction. “La première tranche consistera à réaménager la plateforme routière de la RN4 entre l’échangeur de Poucet et le carrefour de Grande-Ravine afin d’augmenter la capacité d’écoulement de trafic de façon pendulaire sur cet axe très embouteillé le matin et le soir" , explique la Région Guadeloupe, maître d’ouvrage des travaux avec Routes de Guadeloupe en qualité de maître d’oeuvre.

Pour désengorger le réseau routier, un système de circulation innovant va s’adapter sur l’axe, c’est-à dire une voie réversible. Il s’agit en fait de la mise en place sur la RN4 de trois voies de circulation dont deux dans un sens, et d’une voie dans l’autre. L’idée est d’optimiser l’usage des voies. La voie centrale sera donc gérée de façon dynamique et innovante afin d’adapter l’offre à la demande de trafic. Ainsi, cette route bidirectionnelle passera à deux voies le matin en direction de l’agglomération pointoise et l’inverse le soir, vers Saint-Anne. Aujourd’hui la bidirectionnelle n’est pas encore fonctionnelle bien sûr, la progression se fera au fur et à mesure de l’avancée des travaux.

Les affectations de ces voies seront faites grâce à des signaux d’affectation des voies lumineuses, pilotées au Centre de Surveillance et de Gestion du Trafic à Jarry ou automatisées.
Le projet de mise en place d’une 2x2 voies sur la RN4 a été à l’étude. Mais il a été impossible à réaliser en raison de la densité urbaine des espaces traversés par la route. Ces travaux de réaménagement se dérouleront jusqu’en décembre 2019.

Une deuxième phase de travaux est prévue entre le carrefour de Périnet au giratoire du lycée hôtelier, à Saint-Félix, avec la réalisation d’une voie réversible de 2 km. Les travaux se dérouleront de janvier à décembre 2020. L’opération est estimée à 5 millions d’euros. Coût total : 13 millions pour les deux tranches.


Haut de page