Suite à la mobilisation des parents d’élèves de l’école Klébert Moinet de Mare-Gaillard, au Gosier, ce lundi 9 septembre, les techniciens de la ville et une délégation de parents d’élèves se sont rencontrés ce mercredi 11 septembre, pour une réunion de travail.

Autour de la table, José Severien le 1er adjoint au maire, Jean-Emile Arbau, le directeur général adjoint de l’aménagement du territoire, des infrastructures et du développement durable, et Régine Ramassamy, la directrice générale adjointe du développement social et solidarités, et une délégation de parents d’élèves. Ensemble, ils ont travaillé sur les différentes problématiques de sécurité, d’hygiène, ou encore du manque de matériels, auxquelles sont confrontés les élèves. Neuf points ont été abordés et des solutions ont été apportées, notamment concernant le point le plus important aux yeux des parents, le problème d’eau.

  • Un enregistreur sera installé la semaine prochaine dans l’école pour cerner les problèmes de pression et de débit de l’eau, pendant 7 à 10 jours. Selon les résultats, un surpresseur d’eau potable d’environ 4400 L sera mis en place. De plus, la restauration devra être adaptée au manque d’eau, notamment pour le choix des fruits et des goûters.
  • Concernant l’infiltration d’eau au plafond d’une des salles de classe, des travaux seront réalisés avant les vacances de la Toussaint.
  • Autre point, le vidéoprojecteur interactif qui n’est pas en fonctionnement. Des travaux de câblage électrique doivent être réalisés avant de l’installer. L’installation aura lieu au plus tard à la mi-novembre 2019.
  • Sur le volet sécurité, le portillon devant l’établissement, qui n’est pas sécurisé, sera désormais fermé par un gardien.

Pendant 2 heures, les différents sujets ont été passés en revue. “Nous avons proposé des solutions et des échéanciers pour les sujets qui nécessitent des évaluations", indique Régine Ramassamy, la directrice générale adjointe du développement social et solidarités. À l’issue de la rencontre, les parents d’élèves se sont dit satisfaits. Les points en cours de traitement seront évoqués au prochain conseil d’école qui aura lieu au mois d’octobre.

Haut de page