Dans la nuit de samedi à dimanche 20 octobre 2019, aux alentours de 3h du matin, un incendie s’est déclaré dans les locaux de l’association, située dans l’intersection de Grande-Ravine. Pour l’instant, l’origine du départ de feu est encore inconnue, mais fort heureusement, la salle était vide au moment des faits.

Si à l’extérieur, côté Riviéra, la structure a l’air en bon état, à l’intérieur, la salle de réception et le bureau ont été ravagés par les flammes. “La charpente est à refaire car les tôles sont abîmées et les poutres en fer sont déformées. Le bureau, les toilettes et l’électricité, tout doit être refait”, déplore Julien Dino, président de l’association.

Pour l’heure, l’association effectue les démarches pour l’assurance afin de reconstruire au plus vite. “Nous faisons un listing des pertes matérielles. Nous avons perdu beaucoup de choses”, regrette Julien Dino. En effet, dans les flammes, la sonorisation, les tambours de l’association et tout l’électroménager ont été détruits. En attendant l’expertise, les membres de l’association ont entrepris des démarches pour se remettre vite sur les rails en faisant appel à des entreprises pour des devis à donner à l’expert. “Après l’expertise, on lancera un appel à la solidarité auprès des particuliers et des entreprises, pour avoir du matériel afin de reprendre notre activité au plus vite” , indique le président. Car le sinistre n’impacte pas que les membres de l’ASC Grande Ravine “mais aussi tous les riverains de Grande Ravine”, assure le président.

L’ASC a reçu beaucoup de soutien des riverains, depuis l’incendie, notamment sur les réseaux sociaux. Mais également de la part de la ville du Gosier qui s’est dite prête à accompagner l’association.
Certaines manifestations sont annulées comme la veillée culturelle du 15 novembre avec Benzo. Mais la marche et le chanté noël du 6 décembre sont maintenus.

Propos recueillis le 25 octobre 2019


Haut de page