Pas moins de 70 personnes ont participé samedi 16 novembre 2019, à la balade éco citoyenne initiée par la ville du Gosier et l’association Rassemblement éco-citoyen (REC), dans le cadre de la semaine européenne de réduction des déchets, sur le site de Bas-du-Fort.

Pneus, pare brise arrière, siège auto, huile de moteur, le sous-bois de la plage de la Caye d’Argent à Bas-du-Fort, a des allures de casse automobile. Mais ceci n’est qu’une infime partie d’un butin peu glorieux. Equipés de gants et de sacs-poubelles, des bénévoles ramassent les déchets le long du littoral et du sous-bois et sont surpris de ce qu’ils y trouvent. “On a trouvé une machine à laver, un appareil de musculation, un micro-onde et une cafetière. C’est une véritable décharge à ciel ouvert” , constate avec amertume l’un d’eux.

Cette balade éco citoyenne est organisée par la ville en partenariat avec les associations du Gosier qui ont mobilisé leurs membres. “Cette manifestation est la première des 3 actions que nous avons prévu cette année dans le cadre de la SERD 2019. On fait de la prévention pour éviter d’avoir des dépôts sauvages” , déclare Cindy Valey, directrice de l’environnement et du cadre de vie.

Ce matin-là, différentes générations participent à cette balade zéro déchet. Kysha est venue avec sa fille âgée de 9 mois. “Parce qu’il n’y a pas d’âge pour commencer à se sensibiliser. Le plus tôt est le mieux pour que le tri devienne un automatisme. Car demain la Guadeloupe c’est eux”, lance cette jeune maman. Ludmyla 13 ans et Samuelle 10 ans sont licenciées au Gosier Athletic Club. Pour elles, cet événement prend des allures de chasse aux trésors : “c’est la première fois qu’on participe et ça nous plaît. On a ramassé beaucoup de choses cachées”.

Des ateliers pour réduire ses déchets

L’association R.E.C a choisi de lutter contre cette délinquance environnementale. “Tous les mois, on organise ce genre d’action en mode randonnée, et on constate que de plus en plus de gens se responsabilisent, mais il y a encore beaucoup de boulot”, estime Alex Lauga président de l’association REC. Réduire ses déchets, cela passe aussi par de la sensibilisation. A travers des ateliers, les participants ont pu confectionner des tawashis, des éponges réutilisables faites de vieux vêtements. Dans un autre atelier créatif, les enfants fabriquent des oeuvres d’art éphémères à partir de déchets recyclables. Avec l’APECA, les usagers ont appris à faire leur compost. Les plus jeunes ont pu tester leurs connaissances sur un parcours sportif avec des questions sur la réduction des déchets et des mots mêlés.


Après deux heures de balade, les nettoyeurs ont ramassé plusieurs kilos de bouteilles en verre, de déchets ménagers et une trentaine de pneus. Ces derniers ont été récupérés par un des participants. “Je suis venu en famille. Et en voyant tous ces pneus usagés, j’ai décidé de les récupérer pour les recycler à travers notre circuit”, explique Eric Perrad, directeur commercial à Sorec auto. De plus en plus d’actions éco citoyennes se multiplient sur le territoire pour créer un électrochoc auprès de la population. “Le ramassage est une tendance mais devrait être un état d’esprit”, conclut Alex Lauga.

----

Associations partenaires de l’opération

  • APECA (pour une agriculture paysanne et écologique dans la Caraïbe)
  • R.E.C (Rassemblement éco citoyen)
  • GAC (Gosier athletic club)
  • EDS (Espoir du Sud)
  • Endurance 97-1
  • Grain d’or
  • ECCSG (escrime club chevalier de Saint-George)

Haut de page