La crise sanitaire actuelle entraîne de nombreuses difficultés pour tous, notamment pour les familles du Gosier avec des enfants. Et pour ceux qui étaient déjà en difficulté, le confinement aura été marqué par un accroissement de celles-ci, auxquelles s’ajoute l’isolement social. C’est pourquoi le Maire du Gosier, Jean-Pierre Dupont, a souhaité mettre en œuvre une action solidaire forte : une distribution de paniers alimentaires à destination des familles gosiériennes dont les enfants sont inscrits à la restauration scolaire, soit 1 600 enfants. En effet, on le sait, les enfants sont les premiers impactés négativement par le confinement, d’autant plus au sein des familles en difficulté, avec à la fois l’éloignement de la communauté éducative et des services publics tels que ceux de la restauration scolaire.

Solidarité avec les acteurs économiques

Une autre catégorie sociale particulièrement affectée par la crise sanitaire actuelle est celle des acteurs économiques, en particulier les agriculteurs et commerçants. Concernant ces derniers, les conditions minimales de développement de leur activité économique sont particulièrement restreintes avec le confinement. Pour cette raison, les collectivités publiques ont un devoir moral de solidarité : les paniers solidaires proposés à nos jeunes convives sont donc également une mesure d’aide indirecte à l’endroit des acteurs économiques, qui disposent ainsi d’un moyen d’écouler leurs produits.

Composés de fruits, de légumes et de goûters, ces paniers offriront un peu de douceur aux enfants et à leurs proches, alors que le confinement — mesure protectrice essentielle dans la lutte contre le virus Covid19 — peut s’avérer être une source d’isolement et de souffrance. L’occasion pour la collectivité de jouer pleinement son rôle d’instance de proximité, soucieuse du bien-être de ses administrés, y compris et surtout dans ces circonstances exceptionnelles.

Afin de s’assurer que cette mesure bénéficie réellement aux familles des enfants bénéficiaires de la restauration scolaire du Gosier, les paniers seront remis uniquement sur présentation d’une pièce d’identité du représentant légal de l’enfant scolarisé. Pour faciliter les opérations, les distributions se feront sur 5 écoles de la ville, regroupant l’ensemble des écoliers du territoire :

Dates et lieux des distributions :

Écoles d’affectation Lieux de distribution Date et heure
Pliane Ecole de Pliane Mardi 28 avril / 9h - 11h
Turenne Thénard, Aristide GILLOT et Hildevert Pater Ecole Turenne Thénard - Grand-Bois Mardi 28 avril / 9h - 11h
Germaine Lantin, Saturnin Jasor, Georges Marcel, Maryse Pierre-Justin Borel et Eugène Alexis Ecole Germaine Lantin - Bourg Mercredi 29 avril et jeudi 30 avril / 9h - 11h
Armantine Marcel, Klébert Moinet Ecole Klébert Moinet - Mare-Gaillard Lundi 4 mai / 9h - 11h
Suzanne Rollon et Armand Lazard Ecole Suzanne Rollon - Poucet Mardi 5 mai / 9h - 11h

Le Maire tient à exprimer sa solidarité à l’endroit des familles en ces moments difficiles et les encourage à continuer de prendre soin de leurs enfants et d’eux-mêmes. Lentement mais sûrement, la période du confinement approche de la fin. Elle n’aura eu de sens que si elle est respectée, et nous aurons collectivement d’autant plus de mérite que nous nous serons préservés de la maladie.

Le Maire adresse également son soutien et ses remerciements aux commerçants et agriculteurs qui poursuivent leur activité malgré les difficultés liées au confinement, permettant ainsi à la population de disposer des denrées nécessaires pour rester à domicile dans les meilleures conditions possibles.

- Communiqué de presse 2020-37 relatif à cette action

Pour aller plus loin sur les sujets en lien avec l’éducation :

Qu’en est-il de la réouverture des écoles après le confinement ?
La date de fin du confinement a été annoncée pour le 11 mai, avec une reprise potentielle des écoles à cette date. Cependant, le Maire ne peut consentir à exposer les petits gosiériens au Covid19 si toutes les conditions sanitaires et les règles de distanciation sociale ne peuvent être respectées. Ceci vaut particulièrement pour les tout petits, dont le respect des gestes barrières risque d’être totalement aléatoire.
La ville souhaite donc mettre en place au préalable une phase de concertation avec en priorité les personnels de l’éducation nationale et les agents municipaux s’appuyant sur l’expertise et les préconisations des instances sanitaires afin de prendre en compte les particularités de chaque école pour mieux définir les conditions de réouverture des écoles. Bien sûr, la ville diffusera régulièrement des informations au public à chaque avancée. D’ores et déjà, les services de la ville sont mobilisés pour préparer cette reprise au sein des différents établissements scolaires et accompagner au mieux ce retour, qui sera certainement progressif.
Le défi qu’il nous appartiendra de relever ensemble : préserver la santé et le bien-être de nos enfants, mais aussi de notre personnel et des enseignants, en les couplant avec de nouveaux modes et conditions d’apprentissage.

Prestations de la régie (garderie, activités périscolaires, restauration scolaire) : serai-je remboursé des prestations réglées avant le confinement ?
La règle est le report sur les prochaines factures du trop versé par rapport au nombre de jours de fermeture. À défaut, le solde sera remboursé par la régie. Dans ce cas, les usagers seront recontactés par le régisseur. Pour plus d’informations : 0690 00 63 92

Education : qu’en est-il des dossiers d’inscription ?
Confinement ou pas, l’instruction des demandes d’inscriptions scolaires se poursuivent. Consultez l’article de la ville à ce sujet

Informations et renseignements :
Permanences téléphoniques du lundi au vendredi, de 7h30 à 13h :
> Accueil général : 0590 84 86 86 ou 0590 47 05 68

Haut de page