Chers parents d’élèves du Gosier,

Alors que lentement, mais sûrement, le pays entier s’oriente vers un déconfinement progressif, comme des milliers d’autres familles, vous vous interrogez naturellement sur les modalités de ce retour annoncé à la normalité.

Qu’en est-il de la réouverture des écoles après le confinement ?
En effet, la date de fin du confinement a été annoncée pour le 11 mai, avec une reprise potentielle des écoles à cette date. Cependant, je ne peux consentir à exposer les petits gosiériens, le personnel communal et le personnel de l’éducation nationale au moindre risque de contamination au Covid 19 si toutes les conditions sanitaires et les règles de distanciation sociale ne peuvent être respectées dans l’immédiat. Ceci vaut particulièrement pour les tout petits, dont le respect des gestes barrières risque d’être totalement aléatoire.

C’est pourquoi pour l’heure, la ville a fait le choix de maintenir la fermeture de ses écoles jusqu’à nouvel ordre, à l’exception de celle mise à disposition pour accueillir les enfants du personnel soignant. Pour la suite, la ville souhaite au préalable mettre en place une phase de concertation avec en priorité les personnels de l’éducation nationale et les agents municipaux s’appuyant sur l’expertise et les préconisations des instances sanitaires afin de prendre en compte les particularités de chaque école et mieux définir les conditions de réouverture de ses écoles. Une fois le déconfinement entamé, en plus de la concertation évoquée, le personnel assurera la préparation des établissements en vue de l’application du protocole sanitaire élaboré par l’Etat, en tenant compte de ces nouvelles contraintes, parfois complexes.

Bien sûr, la ville diffusera régulièrement des informations, afin de permettre aux familles de suivre l’évolution de cette démarche.

Enfin, même si je sais que le personnel enseignant et les familles se sont fortement mobilisés pour la poursuite de la continuité pédagogique durant le confinement, la situation n’était pas aisée pour tous. Certains, parfois déjà en difficulté, ont été doublement affectés par le confinement, notamment en termes d’accès aux supports pédagogiques. En effet, les outils numériques peuvent être une source d’inégalités, soit parce qu’ils font défaut, soit parce qu’ils ne sont pas maîtrisés. C’est pourquoi la collectivité proposera - en lien avec le personnel enseignant - la mise en œuvre d’un système permettant de renouer ou de maintenir le lien avec l’institution scolaire. Plusieurs possibilités sont ainsi envisagées afin de permettre le maintien du lien pédagogique au profit de l’ensemble des écoliers.

Le défi qu’il nous appartiendra de relever ensemble : préserver la santé et le bien-être de nos enfants, mais aussi de notre personnel et des enseignants, en les couplant avec de nouveaux modes et conditions d’apprentissage.

À tous et à toutes, je souhaite adresser mes encouragements et mon soutien dans cette période pleine d’incertitudes et de craintes. Collectivement, en s’appuyant sur le sens de la responsabilité de chacun et sur l’intelligence collective, nous pourrons surmonter cette crise et préparer plus sereinement l’avenir.

Jean-Pierre DUPONT
Maire du Gosier

Haut de page