La ville du Gosier, en partenariat avec le Conservatoire du Littoral, organise une action d’information et de sensibilisation avec des jeunes volontaires en service civique au sein de la commune. Cette action se déroulera sur l’Ilet du Gosier et sur les plages du bourg, la Datcha et l’Anse Tabarin.

Du 29 juin au 13 juillet 2020, 9 jeunes iront à la rencontre des usagers de l’îlet et des plages du bourg. Accomplissant une mission d’intérêt général dans le cadre de leur service civique, ces jeunes ont été affectés depuis décembre 2019 au sein des services :

  • Direction Environnement et Cadre de Vie
  • et Direction Attractivité du Territoire

Leur mission consistera à sensibiliser les visiteurs de ces 3 sites aux gestes barrières à adopter face au COVID-19, et également à faire de la prévention en matière de déchets sur les lieux publics. Ils rappelleront la présence des déchetteries sur le territoire de la Riviéra du Levant, et préciseront que les utilisateurs de sites touristiques doivent se munir de sacs poubelle dès qu’il s’agit de passer un moment ou la journée sur les plages et particulièrement l’îlet. Pour rappel, en 2019, 114 tonnes de déchets résultant des dépôts sauvages, ont été ramassés sur le territoire du Gosier, par la direction de l’environnement et du cadre de vie, représentant 13 150 € sur l’année.

L’action est mise en oeuvre par Anne CUSSET, une jeune engagée pour son territoire, actuellement en service civique à la direction de l’environnement et du cadre de vie. Elle a travaillé à la mise en place d’une étude de fréquentation de l’îlet du Gosier, en prévision de son réaménagement. En lien avec ses collègues, elle a conçu un questionnaire qui a été mis en ligne sur le site de la ville villedugosier.fr.
Ce questionnaire servira de support lors de la rencontre des usagers. Ainsi, les jeunes poseront les questions directement lors des missions en juin et juillet.
“Cette opération de communication permet d’informer les usagers que nous souhaitons préserver cet espace. L’objectif de ce questionnaire est de récolter des données relatives à la fréquentation de l’îlet. Cela servira de base pour l’aménagement du site. Quels sont les usagers qui la fréquentent, les opérateurs, etc” , indique Jonathan MELCHI, directeur par interim du service Environnement et Cadre de Vie de la ville du Gosier.

Haut de page