Quel process pour valoriser les déchets ?

Dès son élection, et en lien étroit avec le Président de la CANGT Jean BARDAIL, le Président CORNET, a souhaité accélérer la concrétisation du projet de construction d’une unité de traitement et de valorisation des déchets ménagers et assimilés en Grande Terre, axe majeur du programme d’action communautaire 2020-2026.Cette collaboration, entamée en 2017, vise à réaliser une unité axée sur le tri et la valorisation des matériaux recyclables, la production de Combustible Solide de Récupération (CSR), qui permettra de fait la réduction des déchets enfouis.
Cependant, s’il y a urgence environnementale, le Président CORNET, qui s’est engagé avec le bureau communautaire de la CARL à une obligation de résultats, souhaitait avant tout disposer d’un retour d’expérience d’usines similaires pour calibrer au mieux le projet. Si lors de la précédente mandature, des visites d’études ont été réalisées en Europe, les informations étaient incomplètes en ce que le contexte climatique et naturel est très différent de celui de la Guadeloupe.

Ainsi, la CARL a-t-elle missionné son Président pour visiter l’usine Suez de Sainte-Suzanne à la Réunion, afin de vérifier la pertinence du process de traitement et de valorisation des déchets dans le contexte d’une île au climat tropical, exposée à plusieurs risques naturels (séismes, cyclones…). Dernière étape avant la concrétisation de cette volonté commune CARL / CANGT, cette visite de terrain a permis au Président de bénéficier d’un retour d’expérience de cette usine, et d’anticiper quant aux adaptations nécessaires aux milieux tropicaux, tels que la présence d’insectes (notamment mouches, moustiques), la forte chaleur au sein des bâtiments, et la prévision d’espace supplémentaires pour les déchets non valorisés ainsi que le flux de circulation des camions sur le site. Le bilan de cette visite sera présenté aux élus communautaires des deux EPCI.

"Il est important de toucher du doigt les problématiques locales afin d’éviter des erreurs futures que nous aurions peut-être commises sans ce déplacement." - Le Président de la CARL


Haut de page