Dans le cadre de la semaine Sismik, la Préfecture de Guadeloupe a organisé mardi 24 novembre un exercice de simulation sismique intitulé Tellurisk 2020.
La Ville du Gosier répond toujours favorablement aux demandes du représentant de l’Etat quand il s’agit de prévention et de sécurité des biens et des personnes. Elle faisait donc partie des 13 communes qui se sont mobilisées pour évaluer l’organisation de leurs services municipaux en lien avec les services d’intervention départementaux et les services d’urgence. Le but : être prêt pour faire face à ce risque majeur, le plus redouté de tous, le tremblement de terre.
Comme s’il s’agissait d’une situation réelle, le poste de commandement de la cellule de crise communale a été activé dès lors que le Préfet a annoncé qu’un séisme de magnitude 5,4 avait touché la Guadeloupe.
Liliane Montout, 1ère adjointe, représentant le maire, dirigeait les opérations.

Pour cet exercice, le poste de commandement était composé des élus suivants :

  • Liliane MONTOUT, 1ère adjointe, est la directrice des opérations de secours
  • Guy BACLET, 2ème adjoint au maire
  • Marie-Renée ADÉLAÏDE, adjointe au maire, chargée de quartier
  • Teddy BARBIN, adjoint au maire, élu présent en simulation sur l’abri sûr ouvert : le Palais des sports.

9h30 : La Préfecture informe le maire qu’un séisme de magnitude 5,4 a touché la Guadeloupe.
Le Poste de commandement est activé par le maire.
Les élus et les administratifs réquisitionnés se mettent en conditions pour faire face aux différentes interventions à mener sur le territoire.

9h36 : Les responsables des cellules "Hébergement et transmission" et "Reconnaissance logistiques" contactent les agents réquisitionnés pour préparer les différentes actions.

9h39 : Signalement d’habitations impactées par le séisme et personnes fragiles sans abri, en difficulté.

9h42 : Les directeurs d’écoles sont informés que garder les enfants en sécurité dans les zones réservées à cet effet.

9h49 : Un communiqué est diffusé aux médias pour dire aux parents de ne pas venir chercher les enfants, car ceux sont en sécurité par le personnel d’encadrement dans les écoles et pour dire à la population de ne pas se rendre sur les zones en bord de mer.

9h55 : Un groupe de nageurs a été aperçu à l’Anse Canot. Ils sont sommés par la Police municipale de regagner la rive et de se mettre à l’abri.

10h05 : Une fissure importante a été constatée sur une colonne de la médiathèque Nicolo.
Le bâtiment de reçoit pas de public, la Police a été contactée et les agents ont été évacués.

10h15 : Phoning auprès des écoles en cours... L’école de l’Houëzel ne répond pas. Aucun signalement.
Une odeur de gaz s’est faite sentir au niveau de la cuisine centrale.

10h25 : Fissures importantes constatées sur le pont de la Ravine chemin pavé à Grande-Ravine (information transmise par la population)

10h48 : Route de Grand-Bois obstruée. Chute d’un arbre sur la chaussée.
(Intervention en cours)

10h55 : Evacuation des élèves de l’école de l’Houëzel vers l’école de Mangot.

11h05 : 9 personnes à mettre à l’abri sur le quartier 1

11h29 : Circulation rétablie sur la route de Grand-Bois

11h30 : Collège Edmond Bambuck de Belle-Plaine - dommages sur la structure du gymase et manque 4 élèves à l’appel

11h50 : Elèves retrouvés sains et saufs au collège de Belle-Plaine

12h15 : Point de situation avec la Préfecture
Le Palais des sports a été identifié comme centre de triage médical

....

13h : fin de l’exercice


Haut de page