La chaîne parlementaire se penche sur les problèmes d’eau au Gosier

Ce lundi 4 janvier, la députée de la 2ème circonscription de Guadeloupe Justine Bénin, accompagnée de journalistes de la Chaîne Parlementaire (LCP) se sont penchés sur le problème de l’eau en Guadeloupe. Zoom sur le Gosier, en compagnie du maire du Gosier et président de la CARL Cédric Cornet.
D’aucuns le savent, l’école de Cocoyer est située en hauteur, sur un morne rendant difficile la fourniture en eau par manque de pression. C’est la RENOC qui est en charge de la mise en eau du secteur et qui fournit l’eau sur la zone à raison d’une pression équivalente à 5 bars. Un premier surpresseur a été installé afin de faciliter l’alimentation en eau du quartier. Mais par manque de pression, les hauteurs de Cocoyer et notamment l’école primaire qui s’y trouve ont continué de rencontrer des difficultés d’approvisionnement. Le président maire Cédric Cornet a alors décidé de procéder à l’installation d’un 2ème surpresseur et de 2 cuves de 2000 litres chacune au sein même de l’établissement scolaire. Ce dernier avait connu pas moins de 5 jours de fermeture en fin d’année du fait du manque d’eau, empêchant la réception des élèves. Le président maire Cédric Cornet a ainsi pu présenter un système bien rôdé aux journalistes de LCP ainsi qu’à la députée. L’utilisation quotidienne permet de garantir la potabilité de l’eau mise à disposition. Tout a été pensé en amont car même pendant les vacances scolaires, une société est chargée de venir contrôler la qualité de l’eau afin d’éliminer tout risque. À ce jour, pas moins de 10 écoles de la commune ont été pourvues de surpresseurs et de cuves d’eau. 3 autres seront prochainement équipées afin de garantir une alimentation régulière des écoles, caution inéluctable de la réception des élèves dans les conditions sanitaires nécessaires à leur bon fonctionnement. Une question de santé publique que le président maire Cédric Cornet avait à cœur, afin d’offrir tant aux enseignants qu’aux enfants de la commune du Gosier les meilleures conditions de travail et d’apprentissage qui soient.


Haut de page