ROSALIEN PIERRE, UN GRAND NOM DU CYCLISME GUADELOUPÉEN

Rosalien Pierre, un nom qui reste dans les mémoires du sport cycliste. Ce Gosiérien né en 1960, a un palmarès bien fourni. Il a remporté le Tour Cycliste International de la Guadeloupe en 1980 à l’âge de 20 ans et le Tour Cycliste International de Martinique en 1986.
Il impressionna tout le monde au Tour du Venezuela où il porta le maillot jaune, mais face à la coalition sud-américaine, il terminera second. “J’ai aussi fait 2ème au Tour de Porto Rico, 2 fois 2ème au Tour de Guadeloupe, j’ai couru au Championnat de France et au Tour de Cuba."
Rosalien Pierre alias "Petit Pierre", “on m’a surnommé comme ça parce que j’étais petit” , sourit-il, a commencé le vélo à l’âge de 13 - 14 ans car "mon oncle, Claire Valentin, faisait du vélo et je me suis dit que je voulais faire comme lui” , confie le sportif. Grimpeur hors pair, “oui dans la montagne j’étais costaud” , il a battu le record du mur de Saint-Claude détenu par son oncle, "ce record est une histoire de famille." Contacté par des clubs pro de France, il a refusé de passer professionnel. Il a arrêté sa carrière à 36 ans après une chute à vélo. L’ancien sportif est agent de la ville du Gosier depuis 41 ans. À 63 ans, Rosalien veut mettre à l’honneur les anciens cyclistes gosiériens et pourquoi pas, remettre un pied dans le cyclisme.


Haut de page