Honoré KICHENASSAMY, 47 ans, d’un dynamisme et d’une fraîcheur inégalable, est le PDG du groupe Le Gaïac, primeur installé sur les communes de Saint-François, Le Gosier et Baie-Mahault.

Un concept créé en 2006
Agriculteur de son état, Honoré KICHENASSAMY a eu l’idée en 2006 de mettre à disposition du public un lieu lui permettant d’acheter des fruits et légumes, en faisant intervenir le moins d’intermédiaires possibles. C’est finalement en 2017 que le projet aboutit. Le premier magasin Le GaÏac voit le jour dans la commune de Baie-Mahault. Suivent en 2019, l’ouverture du magasin de Dampierre au Gosier, et en 2020 celui de Saint-François. Ce dernier a pu ouvrir ses portes à la clientèle en dépit de la crise sanitaire qui sévissait. Preuve s’il en était besoin, que le concept répond bel et bien à une demande bien ancrée.

L’agriculture raisonnée comme pilier
Les notions de traçabilité, de circuit court, d’agriculture responsable et raisonnée font notamment partie de la ligne directrice du Gaïac. L’objectif annoncé est d’offrir aux clients des produits sains. Par définition, le principe central de l’agriculture raisonnée est d’optimiser le résultat économique en maîtrisant les quantités d’intrants utilisées. C’est ainsi que le groupe Le Gaïac travaille avec une vingtaine d’agriculteurs tous issus de Saint-François ou du Nord Grande-Terre.

Leur gestion
Autonome et là aussi raisonnée. Ils gèrent tout eux même… Les réseaux sociaux, leur communication… Et même leur site internet récemment mis en ligne, qui permet aujourd’hui aux clients de composer eux même leurs paniers de fruits et légumes.


Haut de page