Ketty Postros a décidé de réaliser son rêve : écrire. Elle est écrivain public depuis janvier 2020, date à laquelle elle a ouvert sa micro-entreprise dans la maison de son enfance, située dans une petite impasse, derrière l’église. “C’est la maison de ma mère et c’est ici que je suis née”, indique Ketty Postros.
Elle a été secrétaire médicale en radiologie spécialité scanner pendant 30 ans, dont 22 ans au centre de scanographie de Pointe-à-Pitre. En 2018, le cabinet procède à un licenciement économique. Ketty se propose alors de quitter l’établissement pour se reconvertir. “J’ai fait le choix de partir parce que j’avais ce projet, car durant mes 30 ans de carrière, j’’ai constaté qu’il y avait une forte demande de prise en charge de la part des patients .”

Enrichie par son expérience de secrétaire, Ketty s’est formée en ligne pendant plusieurs mois, avant de compléter ses acquis avec le pôle emploi. C’est ainsi que son activité « Ma plume itinérante » est née. Le principe ? Apporter une assistance dans toutes vos démarches administratives. “Je m’occupe d’un dossier jusqu’au bout et j’assure le suivi pour mes clients”, explique l’ancienne secrétaire médicale. Ses services sont divers et variés : remplir une déclaration de revenus, aider à faire une demande de CMU, ou encore un renouvellement de carte vitale. “Je travaille beaucoup avec les étrangers, mais aussi avec des personnes âgées. Il y a des jeunes qui viennent pour des CV ou des lettres de motivation”, indique-t-elle. Elle travaille également avec la sécurité sociale avec qui elle a un partenariat.
L’écrivain public a de temps à autre des demandes de particuliers un peu plus personnelles. Comme des corrections de projets littéraires voire de biographies. “J’ai aidé une dame qui a fait un récit de vie pour ses enfants. Et je travaille actuellement avec un monsieur qui veut écrire un livre ”, raconte t-elle.

Ketty Postros a depuis longtemps cette âme inventive et poétique. “J’écris des poèmes depuis le collège. Et depuis
4 ans, je participe à “Lè fanm ka maké bel mò`". Une manifestation de la ville du Gosier. Elle projette d’ailleurs de sortir son recueil de poésie.


Haut de page