C’est par arrêté préfectoral du 26 août 2021 que les statuts du nouveau syndicat de gestion de l’eau et de l’assainissement de Guadeloupe ont été fixés.
Ceux-ci prévoient la composition et le fonctionnement du SMGEAG.
Le 1er septembre 2021 a vu l’installation de la nouvelle gouvernance des services publics d’eau potable et d’assainissement en Guadeloupe.

Ce nouveau syndicat réunira les collectivités territoriales et EPCI de Guadeloupe suivants :

  • Région Guadeloupe
  • Département de Guadeloupe
  • Communauté d’Agglomération Cap Excellence
  • Communauté d’Agglomération La Riviera du Levant
  • Communauté d’Agglomération du Nord Grande-Terre
  • Communauté d’Agglomération du Nord Basse-Terre
  • Communauté d’Agglomération Grand Sud Caraïbe

Budget du SMGEAG
Les deux collectivités majeures du territoire participeront chacune à hauteur de 5 millions d’euros. Les 5 communautés d’agglomération participeront quant à elles, à hauteur de 1,25 million.
Le budget de l’établissement sera complété par l’Etat et par le recours à l’emprunt.

Chaque collectivité et EPCI désignera 4 membres qui formeront le Conseil d’Administration. Lors du conseil communautaire du 9 août 2021, 4 élus de la CARL ont été désignés pour être délégués au sein du syndicat mixte :

  • Emmery BEAUPERTHUY
  • Myriam BROSIUS
  • Nicole SINIVASSIN
  • Eric LATCHOUMANIN

Le 1er septembre, lors de la séance d’installation, c’est Jean-Louis FRANCISQUE, maire de Trois-Rivières qui est élu président du syndicat.

À cette occasion, le président Cédric Cornet a fait connaitre sa satisfaction par voie de communiqué de presse :

Le maire du Gosier, président de la Communauté d’Agglomération La Riviera du Levant, Cédric CORNET, se réjouit de la nomination de madame Myriam BROSIUS, en qualité de 1ère vice-présidente du syndicat mixte de gestion de l’eau et de l’assainissement de Guadeloupe.
7ème vice-présidente de la CARL et adjointe au maire de Saint-François, Myriam BROSIUS sensibilisée aux problématiques de l’alimentation en eau et de l’assainissement, prendra sa fonction avec rigueur et détermination pour répondre aux besoins de la population des communes membres du syndicat et impulsera aux côtés du président Jean-Louis FRANCISQUE, le changement tant attendu, en termes de vision et de pratiques.
La Guadeloupe, trop souvent pointée du doigt sur sa politique de gestion de l’eau, rythmée par des affaires de détournement depuis plus de 30 ans, confie à la nouvelle gouvernance ses espoirs et ses exigences. Les guadeloupéens n’ont qu’une attente, celle de voir couler dans leurs robinets, le précieux liquide en quantité et en qualité.

Le Plan Marshall de l’eau initié par le président de la CARL, Cédric CORNET dès juillet 2020, poursuit sa marche en avant avec la création de ce syndicat qu’il avait appelé de ses vœux. À ce titre, il félicite l’ensemble des élus engagés dans ce dossier majeur pour les guadeloupéens, pour le travail qui sera mené au cours de cette mandature.


Pour d’information, cliquez ci-dessous :
Site du syndicat

Haut de page