Située au large du littoral de la côte au vent, la charmante île de la Désirade compte à peu près 1500 habitants en situation de double insalubrité.

L’accès aux soins sur l’île est une situation assez complexe. On compte sur place deux infirmiers, un pharmacien, et un médecin généraliste (qui toutefois partira sous peu à la retraite). Certains spécialistes comme le psychologue et le kinésithérapeute sont présents par intermittence, ils demeurent environ 2 jours par semaine sur l’île. Ensemble, ils constituent le personnel médical et gèrent en général toutes les problématiques de la population liées à la santé. En cas de problème spécifique, s’il faut consulter un spécialiste comme un cardiologue, un pneumologue ou réaliser une échographie, il devient absolument nécessaire de se rendre sur l’île papillon, avec toutes les contraintes de frais et de déplacement que cela engendre.

Dans le cadre du Plan Pluriannuel d’Investissement, le Président Cédric CORNET et le Maire de la Désirade Loïc TONTON, ont pris le pari d’assurer la continuité territoriale des soins de santé sur l’île.

L’objectif n’est pas si simple à atteindre, tout d’abord il faut trouver des intervenants acceptant de réaliser régulièrement le voyage voir de s’installer sur place au moins quelques jours par semaines, puis, il faut convaincre les instances en capacité d’aider au financement du projet, enfin, il est obligatoire d’obtenir les diverses autorisations des autorités telles que l’ARS ou la préfecture.

Le Centre de Santé de Sainte-Anne Allo Médical Caraïbes, sensible aux difficultés de l’île de la « Fèt à kabrit », a proposé de mettre à disposition ses services particulièrement complets, apportant ainsi une solution viable et de qualité. Leur équipe a ainsi pu visiter les locaux en attendant la construction effective du centre médical.


Haut de page