Située aux abords de la plage, l’Association des Jeunes de Saint-Félix, qui fêtera cette année ses 43 ans, est une association très active.

Sur le plan culturel, elle s’applique à mettre en valeur les produits locaux, en novembre prochain sera d’ailleurs organisée une nouvelle édition du “Bokantarbre” où le manioc et le kamaniac seront mis à l’honneur.

Sur le plan sportif, l’AJSF s’est accompagnée de nombreux partenaires afin d’assurer une pratique encadrée, du football (en partenariat avec le PSG Academie), de la gymnastique, de la danse (Gwoka, Quadrille), du tambour, de la pétanque, et depuis le récent lancement de la base nautique en mai 2021, du Canoë-kayak et du paddle.
À côté du local, un grand terrain de basketball en plein-air est accessible à tous.

En mars 2019, la troupe de danse de l’association est partie en compétition au Pérou, elle est revenue championne du monde de danse folklorique, après avoir concouru contre une vingtaine d’autres pays participants.

Le Président, Jocelyn MARTIAL, mise également sur la solidarité sociale, un partenariat a été établi avec la mission locale

et la CRESS, afin que l’AJSF puisse mener des actions en faveur de la création d’emplois pour les jeunes.
Les séniors ne sont pas lésés, un module d’informatique est régulièrement proposé afin d’aider à apprivoiser l’objet numérique, il compte déjà de nombreux fidèles.

La crise sanitaire a bien évidemment ralenti l’activité de l’association, qui mise toutefois sur l’adaptation. Le centre de vacances s’est donc accommodé des restrictions, le programme a été révisé, et le fonctionnement a connu une complète réorganisation.
Les membres associatifs profitent de ce moment d’accalmie forcée pour effectuer quelques travaux de rénovation dans le local.

Jocelyn MARTIAL espère vivement un retour à la normal “il faut s’adapter et être patient, car je ne mettrai la santé de personne en jeu, mais l’activité physique a un rôle très important pour nos jeunes, on ne peut qu’espérer que la situation s’améliore”


Haut de page