Cet homme au parcours bien animé a grandi dans le secteur de Pliane. Se voyant refaire le monde depuis tout jeune, il s’est pris de passion pour la Guadeloupe et son développement.

Après avoir vécu une partie de sa carrière en France hexagonale, il est donc revenu s’installer en Guadeloupe, où il s’est rapidement engagé en politique.

Fort de ses convictions, reconnu pour ses idées éclairées, il a activement participé au grand débat sur la Constitution Guadeloupéenne, à savoir si l’assemblée unique devait être mise en place en Guadeloupe. Avec Nicaise Jeanne, son colistier, ils sont amplement satisfaits d’avoir ardemment conférés contre, et ainsi obtenus gain de cause, afin que la Guadeloupe demeure un département et une région, pour les avantages que cela lui confère.

Alain William s’est également énormément engagé dans le combat pour la mise en place d’un réseau d’eau décent sur le territoire guadeloupéen.
Membre actif de toutes les réunions sur le sujet, sillonnant la Guadeloupe, jusqu’au Conseil Régional de la Basse-Terre, cette problématique animait fortement son sens de la justice.

C’est d’ailleurs cette conviction commune qui l’a encouragé à se positionner avec L’UMCAG, en faveur de Cédric CORNET aux élections de 2020. L’UMCAG salue d’ailleurs les actions du Maire en ce sens, qui ont permis de générer une nette amélioration sur le dossier de l’eau à Gosier.

À contrario, Alain William accable l’attitude démissionnaire de l’État face à une responsabilité pourtant immuable.

À 72 ans, c’est avec cette même passion qu’il occupe son rôle de membre administrateur du CCAS du Gosier.


Haut de page