Présidée par Patricia MATHIAS, l’association gosierienne Espoir Du SUD, enseigne depuis de longues années déjà, la pratique du vélo, du VTT et du cyclisme sur le territoire.
Cette année, l’équipe n’a pas de coureur au tour cycliste de la Guadeloupe, la crise sanitaire ayant beaucoup perturbé le déroulement des entraînements.
La reprise des activités devrait se faire durant ce mois d’octobre, dans les règles de l’art en Baby Vélo pour les plus petits dès environ 3 ans, à l’École de Vélo pour les plus grands, et en Club de Compétition pour les plus aguerris.
Un apprentissage sans limite d’âge rappelle la Présidente « Je me souviens de cette grand-mère qui est venue apprendre à faire du vélo, elle devait recevoir ses petits enfants en vacances et désirait pouvoir partager cette activité avec eux ».

Cette année, le pass-sanitaire est obligatoire pour les adhérents, comme l’exigent les nouvelles préconisations du Ministère des Sports et de la Fédération de Française de Cyclisme.
Cela a induit une baisse du nombre d’adhérents, Patricia reste toutefois ferme sur un point « Je ne peux pas empêcher les adhérents d’arrêter le vélo, par contre quand ils viennent m’en parler, j’insiste bien avec eux sur le fait qu’il faut qu’ils maintiennent une activité sportive de leur côté ».
Depuis le début de la crise sanitaire, l’association n’a pas pu fonctionner de façon constante, et de nombreux évènements ont dû être annulés, comme la Bike Park EDS.

Pour cette reprise, l’adhésion au dispositif « Pass’Sport » permet de bénéficier d’une réduction de 50€ sur les frais d’inscription en club, cette aide du gouvernement est dédiée aux familles d’enfants entre 6 et 18 ans qui perçoivent l’allocation de rentrée scolaire, l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé, ou l’allocation aux adultes handicapés.


Haut de page