Sinnoval, la future Unité de Valorisation de Matière et d’énergie, est l’organisme né de la fusion de la compétence de gestion des déchets entre la CARL et la CANGT.
Le Syndicat Mixte Ouvert a été mis en place cette année 2021, par la volonté commune du Président de la CARL Cédric CORNET et du Président de la CANGT Jean BARDAIL, d’initier une avancée durable en termes de valorisation des déchets. L’usine devrait voir le jour d’ici fin 2023 à début 2024.

Cette initiative induit dans un premier temps la mutualisation des coûts d’investissement et de fonctionnement.
Ensuite, l’objectif sera d’optimiser la valorisation des déchets afin de produire un maximum de Combustibles Solides de Récupération (CSR), qui pourront ensuite être revendus dans le cadre de la production d’électricité.
La revente des autres matériaux valorisables tels que le fer, le papier et le carton, pourront également générer des bénéfices.
Aussi, la diminution du trajet des camions représentera une baisse globale du coût de gestion.
L’usine permettra à terme de se prémunir de la taxe générale sur les activités polluantes, qui pénalise lourdement l’enfouissement des déchets sans préalable valorisation des matières.

Concernant la collecte de déchets, Sinnoval devrait récupérer cette compétence (actuellement assurée par la CARL et la CANGT sur leurs territoires respectifs) au courant de l’année 2022. Toutes les déchèteries du Nord Grande-Terre seront alors gérées par cette nouvelle entité.

Pour l’heure, les demandes de financement se poursuivent, notamment auprès de l’État, de la Région, et de l’ADEME, avec une ambition de subvention fixée à hauteur de 80% pour un coût global de 42 millions d’euros.


Haut de page